Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 235
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0278
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 235

Je ne retracerai ici ni la splendeur incomparable des ruines de
Thèbes, ni la magnificence de ses temples, ni la beauté de son cli-
mal : je me contenterai de dire que Thèbes est bien la Diospolis,
la ville d'Amon des anciens auteurs grecs, cm'elle fut détruite en
grande partie par Cambyse, crue les tremblements de terre ache-
vèrent de détruire le reste. C'est une ville beaucoup trop connue des
voyageurs pour que je pense découvrir quelque chose de neuf.
Elle existe cependant toujours, malgré toutes les révolutions et les
vicissitudes des temps; mais elle a formé un assez grand nombre
de petits villages disséminés sur sa vaste périphérie.

Le village actuel de Louqsor (les châteaux, c'est-à-dire les
temples, le temple de Louqsor et ceux de Karnak) ou d'El-Aqso-
rein en est un : le Recensement général de l'Egypte lui attribue une
population de 3,620 habitants, avec une école : il fait partie de la
province rie Qeneh et clu district de Qous W. L'Etat de l'Egypte le
cite pour une contenance de 16,890 feddans et une redevance de
18,000 dinars®.

MaISQALAII, i&JUu).

Ce nom nous a été conservé par le Synaxare, en la fête des mar-
tyrs d'Esneh. Le gouverneur Arien, ayant vu la ville déserte et ayant
appris que les Chrétiens étaient allés à la montagne de Kitâmah,
s'y rendit aussi. Le premier village qu'il rencontra fut celui-ci :
«Arianos sortit de la ville et se dirigea vers la montagne : il se
rendit à un endroit tout proche, nommé Mabqalah : il y trouva une
grande foule de Chrétiens t> auxquels il fit couper latète^.

L'endroit ainsi désigné n'a laissé aucune trace dans les noms des
villages ou hameaux de l'Egypte actuelle; il en était de même dès
le xive siècle. Mais il est certain que ce hameau était situé à l'ouest
de la ville d'Esneh et tout près de la ville, ainsi que le Synaxare le

(1) Recensement général de l'Egypte, (2> De Sacy, op. cit., p. 702.

t. II, part, fr., p. 201, et part, ar., (S) Synaxare, i3 Kiliak : Jl

p. t"a. iHi-il I^cw.j &->o4l ^
loading ...