Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 255
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0298
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 255

réprimer les invasions des nomades. C'était donc bien une ville
égyptienne, comme l'a fait observer Champollion W.

Mais était-ce la seule ville égyptienne ainsi nommée? Le Recen-
sement général de l'Egypte va se charger de répondre, car le mot
MeajxcDX se transcrit régulièrement en arabe J^^>, et c'est le
nom de trois villages en Egypte. Le premier se nomme Maschtoul-
es-souq : il est situé dans la province de Scbarqyeh, district de
Belbeis; il compte 5,57/1 habitants et possède une école (2); il est cité
dans l'Etat de l'Egypte, sous le nom de Masehtoul-el-Taouabin, pour
une contenance de 3,196 feddans et une redevance de i5,ooo di-
nars ^. H suffit de jeter les yeux sur une carte d'Egypte pour voir
que le Meschtôl de la Bible ne peut être placé en cet endroit. Le
second village est Maschtoul-el-Qâdy, situé dans le district de
Qanàiât, province de Scbarqyeh, qui compte 1,571 habitants,
plus 9 Bédouins, et possède une école W; ce village est cité dans
l'Etat de l'Egypte pour une contenance de 1 îk feddans et une rede-
vance de /i,ooo dinars^5'. La plus simple inspection de la carte
d'Égypte montre qu'il ne saurait non plus s'agir de ce village. Enfin
le troisième, nommé Maschtoul-el-Hanadaouy, est situé dans la
nahieh de Biâd-el-Nasary, district et province de Benisouef; il com-
prend une population de 39 habitants^. Il est évident que ce ne
saurait être le Meschtôl de la Bible.

Cette place était située à 1 2 milles de l'ancienne Péluse, s'il faut
ajouter foi à l'Itinéraire romain, et à égale distance de la ville de
Sélé, sur la route qui conduisait du Sérapéum à Péluse. Il y avait
là des garnisons romaines chargées de surveiller le désert, comme
autrefois les garnisons égyptiennes(7>.

(,) Champollion, op. cil., t. II, p. 69- t. Il, part, franç., p. aoa ; part. ar. p. <ia.
71. Quatrcmère n'en parle pas. '5) De Sacy, op. cit., p. 617.

(î) Recensement général de l'Egypte, <6> Recensement général de l'Egypte,

t. II, part, fiv, p. 9.02, et part, ar., part, ar., p. ma. Ce nom n'est pas clans

p. r<1a. la partie française.

(S) De Sacy, op. cit., p. 617. {'] ltinerarinm Romanum, dd. Parllioy

Recensement général de l'Egypte, el Pindev.
loading ...