Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 281
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0324
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE. 281

de pareil; le texte copte porte eu effet : et Ils le chargèrent sur une
barque, ils l'emmenèrent vers le sud, vers Gemoumi , son villageW.n
Voilà un texte qui ue parle aucunement de Nikîous, ce qui con-
firme complètement ce que je disais à l'instant sur l'habitude d'en-
voyer les corps des martyrs en leur lieu de naissance. Par con-
séquent, l'argument que tire Quatremère de ce passage tombe
complètement à faux, le copiste ayaut écrit Nikious au lieu d'Esch-
monn. Quatremère place Peschati beaucoup trop au sud sur la
carte de l'Egypte, trop près de Schetnoufi. De même, Ghampollion,
qui place Nikious dans la province de Gharbyeh, a commis une
erreur, inoins grave cependant que celle de Quatremère. L'origine
de son erreur est dans l'identification de d'Anville au sujet d'An-
drôn avec Schabour : or Andron est Arbat, cela est certain dés-
ormais d'après la liste des évêchés. Par conséquent, l'argument
que Ghampollion tire de l'Itinéraire romain n'a plus de valeur.
D'ailleurs, qui oserait affirmer que les chiffres de ce document
sont exacts? Qu'ils le fussent primitivement, rien n'est plus cer-
tain; mais qu'après avoir passé parles mains de tous les scribes
qui les ont copiés, ils le soient restés, c'est ce qui est moins pro-
bable. D'ailleurs, si la distance entre Nikîous et Aousîm était réel-
lement de 3i milles, ces 3i milles ne pourraient jamais se re-
trouver entre une ville placée au sud d'Eschmoun-Goreisân, près
et au nord de Schetnoufi et Aousîm : à peine s'il y en aurait 8
ou y. 11 y a un fait qui est hors de doute, c'est que NiMu était
la station intermédiaire entre Andro et Letous^; or Andro; c'est
Kharbelà; Letôpolis, c'est Aousîm : il faut donc chercher une
île qui soit plus près d'une dizaine de milles de Kliarbetà que
d'Aousîm.

Ici, les renseignements fournis par les géographes grecs sont
des plus précieux. Strabon place le nome de Prosopis à côté de celui
d'AthribiV3'. Pfolémée est plus précis; il indique la situation de

(Ij Hyvei'nat, Actes des martyrs de l'Egypte, p. a&6. —(îl Itinerariinn Romanum,
éd. Parthey rt Pinder. — ; ' Strabon, xvn, 20.
loading ...