Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 300
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0343
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
300 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

Bœufs se traduit par nxne2CDOY, en dialecte thébainà car il ne
faut pas oublier que nous sommes en Thébaïde.

Au contraire, Yîle des Profits se traduirait exactement par nxN6-

2HOY-

Je ne peux avoir la prétention d'indiquer mieux qu'elle n'est la
position de cette île, disparue dès le ive siècle. 11 ne saurait s'agir
d'une île située au milieu du fleuve, mais d'une île formée par des
canaux. Schenoudi, en rompant ou faisant rompre les digues au
moment de la crue, aura submergé l'île.

Pamîiôtî, nxNeicDTH.

Le nom de ce canal se trouve dans un papyrus grec du Louvre.
Il est simplement cité comme ayant besoin d'être curé au com-
mencement delà domination romaine, époque à laquelle remonte
ce papyrus'1).

Je ne peux en dire davantage. Il faisait sans doute partie du
système de canaux qui avoisinaient Tlièbes.

Panephousen, nxNecpoycGM, nxnc<j>YCON.

Cette ville est mentionnée dans la liste des évèchés d'Egypte,
parmi ceux qui n'ont pas été reconnus. C'est le dernier®'. Mais
déjà il se trouve, dans cette môme liste des évêcbés disparus, un
nom de <j>AiiG<:bocon, qui semble étrele même que nxNeqSoyceN
ou nXNedyycON. D'où vient cette réduplication ? Les Vies des
Pères contiennent aussi deux noms qui se rapprochent aussi beau-
coup l'un de l'autre : Panephysis et Panepho®. Mais, en étudiant
les passages, on voit qu'ils désignent la même ville, et que, par
conséquent, on ne peut faire fond sur eux pour résoudre ce pro-
blème.

Donc la ville de Panephousen ou Panephyson, si elle n'est pas

(,) Not. et extraits des mss., t. XVIII, fol. 17a r°; de Lord Crawford,,'fbl. 331 r°.
a* partie, p. 38o. (3> Ap. Pair, ht., LXXIIl, col. 833,

(3) Mss. cop. de la Bibl. nat., 11° 53, 846, 7G7, 917et g43.Cf.col.917,11°3o.
loading ...