Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 303
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0346
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEO GRAPHIE DE L'EGYPTE. 303

Pantitoux, je suis le témoin W.n C'est le seul exemple du mot que
nous trouvions dans les documents d'origine copte.

Ce mot semble formé de l'article n et de deux autres mots
dont le grec anti , contra, comme dans ^Itinéraire romain. La der-
nière partie du mot se compose de Toys, qui rappelle la racine
égyptienne ookc, d'où se tire le mot ooyx. Ce mot peut donc
être d'origine égyptienne; mais il pourrait aussi bien être d'origine
étrangère. 11 semble, d'après la signature du soldat, que nous ayons
là un de ces postes militaires échelonnés le long de la montagne;
mais je ne peux savoir où il était placé, quoique tout fasse présager
qu'il devait être non loin de Thèbcs. 11 n'a pas laissé de trace dans
la nomenclature des noms de lieux égyptiens.

Paouon ennoub, nxyon niioyB.

Ce nom nous a été conservé dans le grand fragment contenant
les Apophtegmes des Pères du désert, et que Zoëga a publié. Il y est
dit que le moine Besariôn, changeant un jour de résidence, tra-
versa le fleuve que l'on appelait «Paouon ennoub peherman^n. Ce
que le texte grec a rendu par n il traversa le fleuve Chrysorroas'3'».
Champollion a connu ce nom et l'a attribué au NilW; mais il n'a
pas adopté l'explication de Zoëga qui voulut corriger le texte en sous-
entendant ?m nxou), dans Je nome de, et en faisant de mepMxn
corrigé en uaepMXN le nom de la ville d'Erment. Il a eu raison,
car si l'on veut réfléchir un peu, on voit que Besariôn vivait à
Scliiit, et que s'il allait quelquefois à Alexandrie, il résidait cepen-
dant à Scliiit. Il est donc vraisemblable que le fleuve Chrysorroas
n'était autre que la branche Canopique. Je ne peux penser, comme
Champollion, à l'hypothèse d'un canal, parce que les Coptes n'ont
jamais donné le nom d'iepo à un canal. La phrase citée signifie

(,) Rcvillout, Actes cl Contrats des mu- <3) Vitœ Palrum, col. îooo ap. Pair,

sées égyptiens de lloutaq et du Louvre, lut., t. LXXI1I.

p. îoi-ioa. li) Champollion, op. eit.,\. II,3ao-

(sl Zoëga, Cal. Cod. Copt., p. 330. 3ai.
loading ...