Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 310
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0353
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
310 LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

duction arabe, cette ville était le siège d'un évèclié. La liste des
évèchés n'en dit rien, et Vansleb ne la mentionne pas davantage
dans la sienne. Voici comment j'explique l'erreur du scribe : il
se sera trouvé en face du mot tou) ou oou), qui signifie à la fois
nome et diocèse, parce que primitivement les divisions ecclésias-
tiques répondaient aux divisions administratives et politiques.

Champollion a voulu identifier Mendès avec le village actuel
d'Eschmoun-er-roman mais je ne peux admettre cette identifica-
tion, pour cette raison que Strabon dit expressément que la boucbe
mendésienne du Nil passait au nord-ouest de Mendès(-\ tandis que
la ville d'Esclnnoun-er-roman est située sur cette brandie même.
D'ailleurs je ne vois pas pourquoi les Grecs auraient appelé Mendès
une ville que les indigènes auraient appelée Eschmoun. Le nom
hiéroglyphique de cette ville était Tatu, ce qui correspond

exactement à TH-p : le nom entier de la ville en copte signifie les
Délices de Tili ou de Dad. Pour toutes ces raisons donc, je crois à
mon identification.

Le nom de celte ville ne se retrouve plus aujourd'hui en Egypte :
il en était de même dès le xiv° siècle. La ville de Mendès est en
effet ruinée, si bien qu'on n'en connaît plus exactement la place.
Je suis cependant porté à croire que la place qui lui est assignée
par la carte des domaines correspond assez bien à l'emplacement
qu'elle occupait jadis, et que les villages de Daouai et de Mat-el-
Eroîa sont situés au milieu des ruines de l'ancienne ville.

Peginilaii, rKyiMiXÀ.a, iUi^.

Ce nom a été conservé dans les Actes d'Apatir et d'Irai. 11 y est
dit d'abord que ce village est situé dans le Midi, proche de la ville
d'Eschmoun W. Puis, après un séjour à Mempbis, ils se mettent en
marche vers le sud, et après huit jours de voyage, ils arrivent à
Peginilaii. et Ils rencontrèrent un homme venant d'Aritinoë. Le saint

Champollion, op. cit., i. II, p. 122-129. — (s) Slrabon, xvn, 19. — Pi Hyyer-
nat, Actes des martyrs de VEgypte, p. 92.
loading ...