Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 311
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0354
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 311

Apatir lui dit, : et Quel est ce village, mon bon ami?n — L'homme
lui dit : a C'est Peginilah W. d II est assez vraisemblable que ce vnV
lage était au nord d'Antinoë, car les voyageurs n'auraient pas
dépassé cette ville sans qu'il en fût question. La traduction arabe
de ces Actes se trouve à la Bodléienne d'Oxford; à propos du premier
passage, elle traduit : et Et tu arriveras à un village sur le chemin
du fleuve, nommé Ganilâ, dont l'interprétation est Amschouk, de
la dépendance d'Eschtaouneinm A la seconde fois, l'homme dit :
tt C'est Ganilâ-Amscliouk(3). *

Ghampollion n'a pas mentionné ce nom, et Quatremère l'a ideu-
lilié avec l'ancienne ville de Psinaula'11. Je ne peux admettre cette
identification, car le village de Ginilah existe encore sous le nom
d'Amschoul, et non d'Amschouk, comme le dit la traduction arabe.
11 est cité dans l'Etat de l'Egypte et dans le Recensement. Tous ceux
qui connaissent quelque peu l'écriture arabe ne seront pas surpris
de la faute commise par le scribe. D'ailleurs, la racine dl^o n'existe
pas, mais bien la racine J^su. Ce village faisait partie de la pro-
vince d'Eschmounein; il a été distrait et mis dans la province
d'Asiout, dans le district de Dcirout : il compte i,q5 1 habitants^.
L'Etat de l'Egypte le cite pour une contenance de 921 feddans et
une redevance de 8,000 dinars'6', qui fut ensuite réduite de moitié.
Il est situé après Antinoë et Eschmounein. On voit dès lors qu'il
ne faut pas attacher trop d'importance aux circonstances du récit
et que l'auteur fait aller ses personnages au delà d'Antinoë pour
avoir le plaisir de les faire rencontrer le saint homme Samuel et
de les faire revenir sur leurs pas. D'ailleurs ils avaient reçu l'ordre
formel de se rendre dans ce village, près d'Eschmounein, ce qui
répond bien à la situation d'Amschoul.

(L) Hyvernat, op. cit., p. y5. <4) Quatremère, op. cit., t. I, p. Agi.

<2) Mss. ar. de la Bodl. libr., Seld. Observations sur quelques points, p. 313.
327/1, Uri. xcviii, fol. i5q r° : 1^1 l5) Recensement général de l'Egypte,

dJ^i Uj^j.s ^jJI t. II, part. IV., p. /17, cl pari. ar., p. |.v .

(3) Ibid., fol. iC5 v° : éi&*\ X«x?.; (" De Sacy, op. cit., p. 696.
loading ...