Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 313
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0356
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 313

«lorsque la lumière brilla, il se trouva à Pelioi-en-Gamoul(')

Ghampollion a connu ce mot et l'a expliqué par le mur des cha-
meaux, en le rapprochant du xa^rjXœv T&fyps de Diodore de Sicile
et en reconnaissant que l'on ne pouvait songer à identifier les
deux endroits, puisque le village qui fait le sujet de cet article doit
être situé près de Temousclions®. Il a eu raison; car le mot veut
dire : la ferme des chameaux, ou peut-être le canal des chameaux.
Quatremère a cité le nom et s'est borné à dire qu'il se trouvait près
de Temousclions

Or nous connaissons l'endroit où vivait Abraham; c'est la mon-
tagne de Farschout, et son couvent est connu sous le nom de Deir-
Hadah-W. Par conséquent, si je comprends bien le lexle, le voleur
en question se retrouva le lendemain matin exactement du coté
opposé à celui vers lequel il voulait aller. Il s'agit donc tout simple-
ment de savoir où était Temousclions par rapport à Farschout. Ce
lieu était au sud de Farschout; par conséquent Pehoi-cn-Gamoul
doit se trouver placé au nord de Farschout, en tirant vers la mon-
tagne occidentale.

Ge village a disparu, et il avait disparu dès le xivc siècle.

PeKAH en 1serre, UKX2 MKppG.

Le nom de ce village se trouve dans les mêmes fragments que
le précédent : c'est celui d'une 'ezbeh qui se trouvait au sud du
monastère : elle était située près du village de Temousclions M.

Champollion a connu ce nom et s'est borné à le citer-W;
Quatremère l'a placé près de Temousclions, ainsi que le dit
le texteJe ne serai pas plus heureux, et il ne sera étonnant

(l) Zoëga, Cal. Cod. Copt., p. 5/i8. <3) Quatremère, Obscrv. sur quelques

Le mot que j'ai traduit par limons est points, etc., p. 33.

«ïiTpe, que l'on écrit ordinairement (4) Synaxare, a4 Toubah.

K6Tpi, es qui prouve la prononciation (S) Zoëga, Cal. Cod. Copt., p. 5/17.

gutturale du g. ("; Champollion, op. cil., t. II, p. 3i5.

(i) Champollion,op.1. H, p. 3i4- (,) Quatremère, Obscrv. sur quelq

kcs

dit».

points de lagéogr. de l'Egypte, p. 33.
loading ...