Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 319
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0362
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 319

Touhô W. v Champollion <-> cl Quatremère(3) ont tous les deux connu
ce nom, sans avoir pu l'identifier. Ce dernier au Leur dit que l'histo-
rien des patriarches mentionne un lieu nommé Bergouas, où se trou-
vait un monastère de saint Pakhôme, qui fut pillé parles Arabes :
le fait est vraiW et ce lieu est certainement celui dont il est ici
question : mais il a complètement disparu de l'Egypte actuelle.

Perxoudj, nepNOY-X, g^y.

Le nom de cette montagne et du bourg qui l'avoïsinait est l'un
des plus célèbres de l'Egypte, car il est mêlé à la vie des moines
qui vécurent à Scliiît ou Sceté, la Scythiaca regio des auteurs latins.
Il est intimement lié à la Vie de sainl Macaire. On l'a souvent con-
fondu avec Scliiît ; c'est à tort, comme on va le voir.

L'un des ouvrages relatifs à saint Macaire rapporte que ce saint
monta une fois de Scliiît à la montagne de Pernoudj (5); ce qui prouve
tout d'abord que Scliiît n'était pas aussi élevée que Pernoudj (°).
Dans un autre ouvrage relatif au môme saint, il est dit que les
vieillards qui habitaient Pernoudj envoyèrent une fois chercher
abba Macaire qui habitait Schiît, afin qu'il lit une visite aux frères W.
Macaire l'Alexandrin avait une cellule dans cette montagne ^; saint
Pamô y habitait aussi et les frères qui y vivaient avaient coutume,
chaque année, de faire des distributions de grains aux pauvres(10).
L'auteur de la Vie des deux saints, Maxime et Domèce, nous ap-
prend qu'au moment où il écrivait, les déserts commençaient à se

(1) Zoëg-a, Cat. Cod. Copl., p. 367.

(2; Champollion, op. cil., 1.1, p. 3oo.
Qualremùre, Observations sur quel-
ques points ds la géographie de l'Egypte,
p. 35.

w Mss. cop. de la Bibl. nat., n° i4o,

(,) j\Y^OC 60rg\bbamm<\|'l ni-

peu nxhmi xe OMHHOY encycui
tiOYCon oboaJjgn cijiht cni-
tcuoy ntg nepiiOYX- Cod. Val.

Copl., LXIV, fol. 1 A3 r°. Cf. aussi dans le
même manuscrit fol. 122.

<r,) Voir ce que je dis plus loin sur
celte expression cmmiioy encycDi.

<7> Cod. Val. Copl., LXIV, fol. iaa.

M Cod. Val. Copt., LXIX, fol. G9 v°
et 70 r°.

(0) E. Amélineaû, De Historia Lau-
siaca, p. 9?..
;l0) Ibid., p. 1 02-lo3 oL 111.
loading ...