Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 332
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0375
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
332 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

et des seconds, selon les règles du premier monastère, et visita le
second le jour et la nuit, comme c'est l'office d'un bon pasteur W, i>
La traduction arabe de ce passage n'offre aucun autre détail ni
les autres passages fort nombreux où il est question de ce monas-
tère, sinon qu'il était situé assez près de Tabennisi pour qu'on y
pût aller et en revenir le même jour, après avoir accompli à Ta-
bennisi sa tâche journalière ^ Ce monastère ainsi constitué devint
la tète de l'ordre^, quoiqu'il ne fut pas achevé tout d'abord et
qu'il n'y eût pas de boulangerie (5); on l'appelait le grand monastère,
et ï'Histoire lausiaque se trompe en attribuant ce titre à Tabennisi
On s'y réunissait de tous les autres monastères deux fois par an, à
la pâque et dans les derniers jours de Mésoré, pour rendre compte
de la situation pécuniaire des monastèresW. A Pâques, on y baptisait
les catéchumènes (8). On trouvera dans la Vie de Pakhôme beaucoup
d'autres détails sur la vie intérieure de ce couvent.

Quelques scalœ coptes-arabes contiennent ce nom qu'elles ont
rendu en arabe partial-W ou !_jja!<10'. Ce nom n'a pas de raison d'être
ici, il y a méprise et l'on a confondu Phebôou avec Edfou, parce
qu'il y a consonance de la dernière syllabe. Le Synaxare, de son
côlé, écrit iyut'11'. Si nous prenons maintenant les diverses transcrip-
tions de la Vie de Pakhôme nous trouvons qu'il y en a trois: iyL,
y>s\ etyii. La première est le mot même de (Lkcdoy transcrit
lettre par lettre; la seconde provient de l'inadvertance du scribe,
la troisième est le nom que l'on donne encore aujourd'hui à la pe-

(l) E. Amélineau, Monum.pour servir à ^ E. Amélineau., Moîttwn.",etci, p. 1 i4.

l'hisl. de l'Egypte chret., t. II, p. 70-71. f1 Hist. hais., Pair. grœc., t. XXXIV.

(J) lbid., p. 378. col. 1100.

(s) lbid., p. 8a, loi, loi, 104, 109, l7) E. Amélineau, Monuments pour

112, 114", 11C, îai, i3a, 15 6, 162, servira l'histoire de l'Egypte chrétienne,

178, 222, 923, 229, 9'18, 261, l. II, p. 313.

267, 27G, 278, 282, 327, 331, 333, l8> lbid., p. 121.

379, 384, 434, 44i; 445, 446, 448, Mss. cop. de la Bibl. nat., u° 5o,

478, 563, 567, 578, 579, 583, 639, fol. 110 v"; n° 53, fol. 85 r".

057, 659, 663; 6G6, 680, 682 cl 6<j4. (,0> Mss. do Lord Grawford, fol. 2391-°

«•> lbid., p. 82. t"> Synaxare, i4 Baschons.
loading ...