Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 339
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0382
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 339

près de GharaqW; Il a peut-être et sans doute raison; car cette
vallée remplirait toutes les conditions requises pour arroser la pro-
vince entière, et le lac offrirait bien ainsi l'aspect d'une mer. Ce
qu'il y a de certain, c'est que ce lac fameux s'est desséché peu à
peu, sans histoire, et qu'on en ignore à peu près complètement
aujourd'hui l'emplacement. Ce qu'il y a de certain aussi, c'est que
cette partie de l'Egypte est d'une fertilité merveilleuse, bien décrue
cependant depuis la conquête arabe et surtout depuis la conquête
turque, mais qui pourrait encore parfaitement être reconquise, si
l'eau y était amenée en assez grande abondance.

Quatremère a consacré à ce nom un assez long article où il
donne de grands détails sur la canalisation du Fayoum; je n'ai qu'à
y renvoyer le lecteur, qui rencontrera dans son ouvrage d'amples
renseignements'2'. Champollion en a de même traité, mais surtout
au point de vue ancien, quand la ville d'Arsinoë s'appelait Croco-
dilopolis et était le chef-lieu du nome Crocodilopolite

La ville de Fayoum existe encore aujourd'hui sous ce nom, ou
sous celui de Medincl-el-Fayoum : elle est la capitale de la province
de Fayoum, le chef-lieu d'un bahdar; elle a un chemin de fer, un
télégraphe, uneposle et des écoles; sa population est de 25,799 ha-
bitantsC'est la ville de l'Egypte où l'on rencontre encore le plus
de Grecs, après Alexandrie et le Caire. Elle est citée dans YElal de
rEgyple®, sans contenance indiquée, et ne payaitaucune redevance.
Sans doute, la ville ancienne est actuellement ruinée; mais cette
ruine a eu lieu peu à peu et la ville actuelle n'est pas sensiblement
éloignée de la ville ancienne. Au xive siècle, la province compre-
nait 11 8 villages imposés parle fisc; mais, au rapport d'un auteur
arabe cité par Quatremère et nommé Ibn el Kendy, le district de

;1) F. Gope Whiteliouse dans plusieurs
mémoires non mis dans le commerce.

tS) Quatremère, Mémoires historiques
et géographiques sur l'Egypte, I. f,
p. io5 et seq.

l3) Champollion, op. cit., 1. I, p. 3a3-
3*7.

m Recensement général de l'Egypte,

t. Il, partir., p. 113, et part, tir. 1 p. \\t

;r,) De Sacy. op. cit.. p. 680-68/1.
loading ...