Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 348
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0391
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
348 LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

PlMAEISDjÔlLl , niMXMJXCDlXI.

Le nom de cette ville se trouve conservé dans la liste des évêchés
de l'Égypte, sous son nom grec et son nom copte, sans traduction
arabe ïeMeAOXoy = niMXN.xaJixi W. Comme il est facile de le
voir, le nom grec n'est que la traduction du nom copte qui signifie :
le lieu où l'on donne l'hospitalité : c'est aussi le sens du mot grec

H est placé par la liste des évêchés après la ville de Séthros; il
doit donc être situé dans ces parages envahis par la mer et qui
forment actuellement le lac de Menzaleh.

PlNARASCHET, niNXpXqjT.

Le nom de cette localité se trouve dans une inscription con-
servée au musée de Berlin, publiée par M. Stern W, reproduite par
M. Revillout dans la Revue égijptologique^. Cette inscription, de
style et d'orthographe barbares, s'exprime ainsi : «Que le Père,
avec le Fils, avec le Saint-Esprit, fasse miséricorde à l'âme du
bienheureux Mînâ, fils du bienheureux Etienne, l'homme de Pina-
raschet. n

C'est la seule mention de ce village qu'on trouve sous cette
forme. Je ne peux cependant oublier que nous avons déjà trouvé
le village de t^yiù, et que ce mot , sauf une interversion de lettres,
répond au mot niNxpxqjT, si l'on supprime l'article. De tels chan-
gements sont fréquents en copte, et je citerai les noms de -jocox
devenu -pxojx., ou réciproquement, et de Mexejc devenu Jyym.
Quoi qu'il en soit, je ne veux pas assurer que ce soit le même vil-
lage que ejyïo; je me contente seulement de signaler le rappro-
chement et de renvoyer à l'article Naschart.

(1) Mss. cop. de ia Bibl. nat., 11° 53, m Stern, Koptischc Grammalik,\). 438.

i'ol. 17a r»; Mss. de Lord Crawford, (3) Rcvilloul, Revue cg,jpiohgiquc,

fol. 3.31 r". tt" année, p. 9.
loading ...