Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 369
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0412
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 369

M. de Rochemonteix avait, sur ce point, une théorie plus étrange
encore que les autres, et qui montre qu'il aurait eu besoin d'étu-
dier plus attentivement la question.

La ville de Bousch, appelée autrefois Bousch Qorah, est, mainte-
nant appelée Bousch tout court. Elle a une population de 7,091 ha-
bitants, plus 27 Bédouins, et possède une école10, Elle est citée
dans Y État de l'Egypte pour une superficie de 6,160 feddans et
une redevance de22,ooo dinars, réduite ensuite à ii,i^io(2'. Selon
Yàkout, Bousch était un nome et une ville d'Égypte où Ton fabri-
quait des serviettes de Bousch®. Le nome de Bousch répond parfai-
tement à l'expression copte i)C\\ txcdpa noycrjiM. M. de Roche-
monleix commet à ce sujet une autre erreur, lorsqu'il écrit : « Quant
au bourg de Bus, qui est d'ailleurs aussi un des principaux centres
chrétiens de la Haute Egypte, il fait partie d'une agglomération
appelée actuellement par les listes officielles et les habitants Taha -

J'en demande pardon à l'auteur, mais ces paroles montrent qu'il
est aussi utile de connaître la géographie contemporaine que la
géographie ancienne de l'Egypte; s'il entendait par là que Bouscli
et Tahâ-Bousch sont un même village, il se trompait, puisque aies
listes officielles^ les distinguent au contraire parfaitement; s'il en-
tendait que Bousch est en une certaine dépendance de Tahâ-Bousch,
il se trompe encore puisque ce nom signifie Tahâ de Bousch, et
que Bousch était la ville principale. Ce village de Tahâ-Bousch
existe encore; il est dans la même province et le même district que
Bousch, compte 2,538 habitants, plus 621 Bédouins, et possède
une école ®. Il est cité dans YEtat de l'Egypte pour une contenance
de 1,622 habitants et une redevance de 3,000 dinars^. Enfin les

(,) Recensent' général de l'Egypte, t. H,
part, fr., p. 67, et part, ar., p. ire.

(2) De Sacy, Million de l'Egypte,
p. 688.

l3) Yàkout, cité par de Sacy.

(i) Journal asiatique, juill.-août 1887,
p. 1/19-15o.

(5) Recensement général de l'Egypte,
t. II, part. fr., p. 3o 1, et part. ar., p. ua .

(f,) De Sacy, oji. cit., p. 6c)o.

UtPMHKMtl XATlovtl l
loading ...