Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 375
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0418
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

375

PsCHINGERI, nepiNrepi, ;lsïU).

Le nom de celte localité se trouve dans les scalœ coptes-arabes
et la liste des évêchés de l'Egypte. Les scalœ, au nombre de quatre,
sont unanimes dans leur orthographe de ce mot et dans la trans-
cription qu'elles en donnent où le u> est devenu soit que réel-
lement la chuintante soit devenue une simple sifflante, soit que les
points diacritiques aient été omis, ce qui serait étonnant, dans les
quatre manuscrits W. Mais je ferai observer que ces quatre manu-
scrits, malgré certaines différences, me semblent avoir été copiés
sur un même manuscrit antérieur, ce qui réduit de beaucoup la
valeur de cette unanimité. En outre ils s'accordent tous à la
mettre entre Abiâr et Birma, c'est-à-dire dans la province actuelle
de Gliarbyeh.

Ghampollion(-) et Quatremèref3) n'ont pas connu cette ville,
mais seulement la ville de Songar, dont ils ont fait un évêché, à la
suite de VanslcbMais la ville de Songar et celle de Pschingeri
sont deux villes fort différentes. La liste des évêchés de l'Egypte
nous donne en eifet la place réelle de cette ville en la situant entre
Borlos et El-Scharout, c'est-à-dire entre Borlos et le pays des ma-
rais, l'Eléarchic. Elle donne en plus l'égalité suivante : nik6toy-
nu)CMxepoY=;iful R Ainsi nous avons non seulement la posi-
tion de cette ville et son nom grec, mais encore nous voyons qu'il
est impossible d'en faire une seule et môme ville avec conexp.
C'est bien, en effet, la situation que donne à Singar YEtat de
l'Egypte, qui la place dans la province de Nesteràoueh, sans conte-
nance marquée, mais avec redevance de 8,000 dinars, réduite

(l) Mb. copies do la Bibl. nal., n° 5o,
fol. 110 v"; ii° 53, fol. 84 v°; Bodl.
libr., Mar. 17, fol. FôX v"; Mss. de
Lord Grawford, fol. 999 r°.

(8) Cliampollion, L'Egypte sous les
Pharaons, t. Il, p. 933.

^ Quatremère, op. cit., t. 1, p. 97g.

(4) Vansleb, Rist. de l'Eglise d'Alexan-
àrie, p. 20.

(5) Ms. copte de la Bibl. nal., n° 53,
fol. 171 v°; Mss. de Lord Crawford,
fol. 39o v°.
loading ...