Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 379
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0422
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 379

Gbampoliionw et Quatrenièrc ® ont connu ce nom et identifié le
village avec Schanschâ, dans la province de Daqaldyeh. Je ne puis
adopter cette identification, puisque le monument arabe porte très
distinctement Lii.^. En outre, Schanschâ n'est pas éloigné de Schar-
molos, ou Génémoulos; mais il n'est pas situé du même côté du
fleuve et, par conséquent, ne fait pas partie de la province de Ghar-
byeh, comme le village de Schaschtâ. Ce village existe actuellement
encore dans le district de Samannoud : il a une population de
986 habitants et une école (3). Il est cité dans Y État de l'Égypte
pour une contenance de i,36o feddans et une redevance de
7,000 dinars W, réduite ensuite à la moitié. Evidemment ce bourg
a changé de nom, car il me semble bien difficile de réduire
-^-eneiao à boi-i, malgré toute la corruption qu'on peut supposer.

Psenkhous, ■ferxoYC.
Ce nom se trouve dans le manuscrit copte qui contient les Actes

r r

du concile d'Ephèse. Parmi les évèques d'Egypte, l'avanl-dcrnier se
nomme Théon de Psenkhous®. Ce nom ne se rencontre pas dans
la liste des évôchés d'Egypte. C'est tout ce que je puis en dire. La
forme de ce nom semble grecque, mais le radical peut être égyp-
tien.

psenouius, -^GNYI'ic, ^y^.

Le nom de cette ville nous a été conservé par Élienne de By-
zance ffi).

Je crois reconnaître dans ce mot, malgré l'absence de détails,
la petite ville de Sanourès, chef-lieu de district dans le Fayoum.
Celte petite ville est le siège d'un bandar, possède une poste et une

(1) Champolliou, L'Egypte sous les ('° Do Sncy, Relation île VEgypte,

Pharaons, t. II,p. 113-114. p. 64a.

('-' Quatremère, op. cit., t. I, p. 5n. l5) Bib. nat., rass. cop., fragm.théb.,

'3> Recensement général de l'Egypte, n° 1995, fol. a3.

t. II, part. IV., p. 77, et part, ar., (n) Stepban. Byzant., Ethnica, éd.
p. 111.

Meineke, p. 701.
loading ...