Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 431
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0474
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 431

village nommé Schénésit^.-n Plus loin quand Pakhôme, relâché par
l'autorité militaire, est enfin devenu libre, il s'en retourna vers le
Sa'id jusqu'à ce qu'il arrivât à un village désert nommé Schénésit,
brûlé par des chaleurs excessives : il s'y arrêta voyant qu'il n'y
avait que quelques hommes; il s'y logea sur les bords du fleuve,
dans un petit temple anciennement appelé Temple de Sérapis®. Il
y avait près de ce village une grande quantité d'arbustes épineux(3).
Outre ces passages, il y en a quantité d'autres où l'on voit que
Schénésît était placé sur le bord du fleuve qu'il fallait traverser
pour aller à Temouschons, qu'il n'était pas très éloigné de Phebôou
puisqu'on y pouvait aller et revenir dans la même soirée W. Ces
passages traduits en arabe nous donnent, comme nom de cette loca-
lité, d'abord ^LbU, c'est-à-dire le mot cyeiieciiT lui-même trans-
crit lettre pour lell Schînouboskîâ, c'est-à-dire
yyvoÇôaxiov, transcrit aussi ^yS^yjiA]. C'est en effet le nom que
donne à ce village la traduction grecque de la Vie de Pàkhâme®.

ChampoUioh (6> et Quatremère M l'ont parfaitement reconnu et
l'ont identifié avec le village actuel de Qasr-es-Saîad. Ce village
avait une station militaire®, et un escadron de cavalerie y campait
sous la domination romaine ^. Champollion, en voulant corriger
d'Anville, a placé ce bourg avant Fâou; il se trompe : Schénésit
était et est encore au nord de Fâou. Tout ce canton a d'ailleurs
été mal placé par Champollion. Le manque de carte explique celte
défaillance du jeune géographe.

Quant à l'identification des deux savants, elle est juste : Sché-
nésît correspond bien à Qasr-es-Saîad. Je dirai même plus : le nom

(1) E. Amélineau : Monuments pour ser-
vir à l'hist. de l'Egypte chr., t. Il, p. 2.

<2> Ibidl, p. 8.

E. Amélineau, op. cit., p. 9.

« Cf. p. 12-16, 160, 0/10, 343,
879, 56g, 608, 669. Cf. aussi p. 25g,
260,281.

;i) ActaSanctorum, rimai.

iG) Champollion, op. cit., 1.1, p. a4i-
a43.

l'' Quatremère : Mémoires historiques
et géographiques sur l'Egypte, t. I.
p. 446-448.

m Itinerarium Tloinanum, éd. Parthey
et Pinder, p. 7/1.

fs) Notifia dignitatum, p. 33.
loading ...