Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 432
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0475
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
432 la geographie de l'egypte.

arabe esl en partie composé du nom égyptien et signifie le château
des oies, car le mot saîad = cht qui signifie oie. Ce nom correspond
bien à l'appellation grecque ■xpjvoëoaxiov qui veut dire : le lieu où
paissent les oies. Ce mot est la traduction grecque de cijgmgcht
qui signifie le heu où l'on engraisse les oies. Gbampollion avait raison
de dire de son temps qu'on ignorait le sens de ce mot et rejeter les
étymologies fantaisistes de ses devanciers M; mais aujourd'hui le
sens de ce mot est clair : il se compose en effet, dans l'ancienne
écriture hiéroglyphique, des mots ^Mû^ v-i p 1^. Le mot
^BÛI^Vj a seulement perdu sa voyelle initiale, parce que c'était
peut-être une voyelle de formation.

Le village actuel de Qasr-es-Saîad est situé dans le district de
Descbneb, province de Qéneh : il possède une poste, une escale
du service fluvial sur le Nil et une école : il compte 2,1 hh habi-

r r

tants''2). 11 n'est pas cité dans Y Etat de l'Egypte.

ScHIBÎN-EL-QanÂTIR, jkLïJS

Ce nom se trouve dans le Synaxare, à la fin de l'article consacré
au martyr Bisourà, évèque de Masîl ; il y est dit : et Et quant au corps
du saint Bisourâ, il se trouve maintenant à ScHibîn-el-QànâtirW.n

Cette localité existe encore aujourd'hui sous le même nom, dans
la province de Qalîoub et le district de Schoubrâ. Elle est située
sur le canal Schàrqâouîeh, à l'endroit où il fait un coude prononcé
vers l'est. Elle compte 2,719 habitants, possède une poste, un
télégraphe, une station de chemin de fer, une école et est le ebef-
lieu d'un bandar^K Elle est citée dans Y Etat de l'Egypte pour une
contenance de 3,682 feddans et une redevance de 12,000 dinars'5'.
Elle a le surnom d'El-Qanatir, pour la distinguer de Sc!iibîn-el-Kom

(1> Champollion, L'Egypte sous les
Pharaons, p. 2 A3.

(2) Recensement général de l'Egypte,
t. II, pari, fr., p. 18/1. Il ne se trouve pas
dans la partie arabe.

(s) Synax., 9 Thoth : j-j^»JI UIj

m Recensement général (le l'Egypte,
part. fr., p. 89, et part. ar., p. il.
(S) De Sacy, op. cit., p. 6(11.
loading ...