Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 445
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0488
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. Aâb

d'Alexandrie et d'implorer sa protection pour eux et pour leurs
monastères. Ce général accéda à leur demande et leur délivra un
diplôme qui se conserve chez ces moines. Il leur accorda aussi
une redevance à' relever sur la Basse Egypte. Ce droit se monta
une année à plus de 5,ooo ardebs; mais aujourd'hui il ne va pas
à 100 ardebs.

crLe plus célèbre de ces monastères est celui de Saint-Macaire-
le-Grand. Au dehors, on voit les ruines d'un grand nombre de
couvents. Autrefois les moines de Saint-Macaire étaient en posses-
sion de ne point reconnaître le patriarche, s'il ne venait, après avoir
été sacré à Alexandrie, se l'aire installer dans leur monastère. Il
renfermait, dit-on, autrefois quinze cents moines qui y faisaient
leur résidence. Aujourd'hui il ne s'en trouve plus qu'un petit
nombre. On compte trois saints du nom de Macaire : le plus illustre
est celui qui a fondé ce monastère. Ensuite vient Macaire d'Alexan-
drie, et enfin Macaire l'évèque. Leurs corps sont déposés dans trois
cercueils de bois que les chrétiens vont visiter avec beaucoup de
vénération. On conserve encore aujourd'hui, dans ce monastère,
l'écrit de \Amr, par lequel ce général accordait aux moines de la
vallée de Habib un droit à lever sur la Basse Egypte. C'est ce que
m'ont assuré des témoins oculaires.

crLe monastère de Jean le Nain fut bâti, dit-on, au temps de
Constantin, fils d'Hélène. Il était autrefois très florissant, et l'on y
comptait un grand nombre de moines; mais aujourd'hui il n'en
reste plus que trois. Le monastère de Saint-Jean Kama est près de
celui d'Elie. Ce dernier appartenait aux Abyssins. Mais la charpente
de ces deux édifices ayant été rongée par les vers, ils s'écroulèrent
tous les deux et n'offrent plus maintenant que des ruines. Les Abys-
sins se sont retirés au monastère de la Vierge, Saidah Johannes-el-
Kasir, qui est un petit monastère situé près du couvent de Saint-
Jean le Nain. Le monastère de Saint-Noub, qui se trouve dans le
voisinage, est aujourd'hui en ruines.

«Non loin de là, on voit le monastère des Arméniens, qui est
loading ...