Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 448
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0491
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
M8 LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

se placer la cellule d'Amoun qui fut le père des moines de Ni trie,
les fours, l'église, l'hôtellerie dont parle Palladius. C'est là qu'il y
avait, au rapport de Rufin, cinquante monastères, et, à celui de
Makrizy, plus de cent monastères étendus de l'est à l'ouest, jusqu'au
Fayoum; mais, après avoir contourné la vallée, ils devaient se con-
fondre avec ceux de Schiît.

Quand Macaire s'établit d'abord dans la montagne de Schiît,
près des gardiens de natron qui le molestent, c'est sur le côté sud
des montagnes qui enserrent la vallée qu'il faut entendre, non loin
du rocher, ou de la Pelra, qui devait plus tard être la demeure de
Moyse le Nègre. Lorsqu'il est obligé de quitter cet endroit, il se
rend crau haut du rocher situé au midi et il y habita-». Ce rocher,
ou plutôt ce plateau rocheux, était situé assez loin du premier en-
droit où Macaire s'était taillé une habitation. C'est là que les deux
jeunes gens, Maxime et Domècc, vinrent le trouver et moururent.
Leur cellule fut appelée dans la suite op-\OY" NNipcDMeoc, ce
qui signifie : Monastère des Romains (ou des Grecs); c'est le Deir cl
Baramous. C'est, en effet, dans cet endroit où s'éleva plus tard le
monastère de Baramous, nxpœMOOC, que résida d'abord saint
Macaire, comme le montre ce fait. Quant à l'origine du mot Barcir-
mous, elle est bien visible : le mot se compose de l'adjectif possessif
riA. et du nom de pœMeoc. Je ne crois donc pas que la vocali-
sation Birmaous puisse se justifier, el je ne comprends pas comment
Quatremère a pu la trouver préférable à celle de Baramous M. Le
nom de ce monastère signifie donc celui des Romains : il existe encore
de nos jours, et c'est le plus occidental des quatre qui subsistent au-
jourd'hui. Nous savons que près de ce monastère s'en trouvait un
autre qui s'appelait Notre-Dame de Baramous; il est maintenant dé-
truit et tout le plateau est couvert de ruines. Quant au nom de
Moyse le Nègre donné au monastère de Baramous, il s'explique, soit
par la continuité du rocher qui s'étendait jusqu'à cet endroit, soit

Quafremèro, op. cit., p. &68-/iGg.
loading ...