Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 463
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0506
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L A G É 0 G R A P H IF; D E L'É GYPT E.

SeFIIET, cbg2t, jXsH cy^i*M .

Le nom de cette ville nous a été conservé parmi les noms des
évêchés d'Egypte dont les titulaires assistaient au concile d'Ephôse :
Pabiskos de Sefhet'1). L'original grec met à la place de ce nom Apol-
lônos®. La liste des évêchés d'Egypte mentionne aussi ce nom sous
l'égalité suivante : xnœuoMO katcd = cb2t ka.2 KCDoy = tirgji^
yLs: (?)(3). Cette ville est placée après Dendérah et avant Hou; mais
l'ordre est manifestement rompu, puisque Dendérah vient après
Philée. L'identification de cette ville avec Apollinopolis Parva nous
permettra de la placer près Siout, comme Y Itinéraire romain qui en
fixe la place entre Lyco et Hysoris. Cette place convient bien à la
mention de cette ville par la liste des évêchés, car le nom copte
signifie Sefhet dans la terre de Kôou, et c'est bien là ce que dit
Y Itinéraire. Qâou était située sur la rive est du fleuve, Sefhet sur
la rive ouest, comme le fait voir le document gréco-latin. On a
identifié Apollinopolis Parva avec Sedfeh, et l'on pourrait bien avoir
raison. Le nom du village moderne de iiù^a, écrit au xivc siècle
*j<Xo, pourrait parfaitement provenir de cb62t en changeant la
place du t, changement qui n'a rien d'insolite en Egypte et qui
s'explique par la prononciation populaire. Le village de Sadfeh, ou
Sadfâ, se trouve, province d'Asiout, dans le district de Doueir,
compte 3,381 habitants, possède une escale sur le Nil et une
école''''. Il est cité dans YElal de l'Egypte pour une contenance de
6,586 feddans et une redevance de 8,ooo dinars'5). L'identification
des deux noms Apollinopolis Parva et Sefhet est nouvelle. Cham-
pollion s'est trompé du tout au tout à propos de cette ville 'r>>.

[1' flABICKOC NCB62T. MsS. COp. (le

la Bibl. nat., fragm. théb. n" 139, fol. 9.3.

(2) Lnbbc : Concilia, t. III, col. 108/1.

(3) Mss. cop. de la Bibl. nat., n° 53,
fol. 172 y°, et inss. de Lord Cràwford,
fol. 331 v°.

<4> Recensement général de l'Egypte,
t. II, part, fr., p. 277, et part, ar., p. M*.

(5) De Sacy, Relation de l'iïgypte,
p. 699.

(6) Champollion, op. cit., 1.1, p. 17Z1,
219 et 273.
loading ...