Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 498
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0541
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
/i98

LA GÉOGRAPHIE DE I/ÉGYPTE,

Thebakat, obakat.

Le nom de ce village nous est aussi conservé dans la Vie de Pa-
khôme. La renommée de sa sainteté s'étant répandue, on accourut
bientôt en foule près de lui. «Et d'autres, qui étaient au sud, dans
un endroit nommé Thebakat, ayant entendu parler de lui, se levè-
rent et vinrent le trouver au nombre de quatre-vingts : il les reçut
aussi; mais lorsqu'il vit que la pensée de la chair était en eux, il
les renvoya de son habitation M. v La traduction arabe de ce pas-
sage dit seulement : d'autres gens d'une nahieh du Sa'idi2'.

Champollion n'a pas connu ce nom, et Qualremère ne fait que
le citer'3'.

Il est assez difficile à identifier, par cette raison que gbakat doit
se décomposer en t2bxkxt, si c'est une orthographe sa'idique,
comme tout donne lieu de le croire, mais ce qui est loin d'être
certain. Il devait être situé au sud de Tabennisi, c'est-à-dire sans
doute entre Qéneh et Louqsor. Je n'ai pu trouver aucun nom qui
répondît à ce mot, et il est probable que dès le temps où fut faite la
traduction arabe, le nom et le village avaient complètement disparu.

Thebîou, obiiy, tsj'y'-

Le nom de ce monastère nous a été encore conservé par la Vie
de Pakhéme. Il y est raconté que Pétronios, natif de Pedjôdj, dans
le nome de Hou, voulant vivre dans la solitude, cralla dans un en-
droit sur la terre de ses parents et s'y bâtit un monastère, nommé
Thebîou Wn. Ce monastère, avec son supérieur, entra ensuite dans
l'ordre cénobitique, et le nom de Thebîou est mentionné plusieurs
fois (5>. La traduction arabe transcrit Etouaouy le nom de Tliebîou (e),

!1) E. Amélineau, Monuments pour ser- (4> E. Amelineau, Monuments pour ser-
vir à l'histoire de l'Egypte chrétienne, vir à l'hist. de l'Egypte chr., t. II, p. 76.
t. II. p. 3a. (5) Ibid., p. 77 et 82.

<J) Ibid., p. 3,71. (,,; Ibid., p. 57o. 07/1 el 578. Le mot

!3> Quatremère, op. cit., I, p. i«j8. transcrit est ^v'.
loading ...