Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 511
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0554
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 511

qui la citent, elle occupe toujours la même place entre Hou et Den-
dérah. De môme elle porte tou jours la mention de ruinée M;

Il faudrait donc croire qu'il y aurait eu autrefois deux villes
de Qâou, dont l'une se serait ajmelée Qdou la Grande : c'était An-
tœopolis; l'autre aurait été moindre, c'était notre ville. Gomment
txcdki a-t-il pu être transcrit Qâou, c'est que je ne me charge pas
d'expliquer, à moins que le b n'ait été transcrit ou et que Yi final
soit tombé. Mais quoi qu'il en soit, je ne puis admettre cette trans-
cription sans admettre en même temps qu'il y a erreur de la part
des scribes égyptiens.

Il ne surprendra personne que je ne puisse identifier une ville
qui était déjà ruinée, lorsque ont été faites les listes des villes sus-
meniionnées. Ce nom a été complètement inconnu à Quàtremère
et à Champollion. A la réflexion, on voit que, dans les scalœ citées,
le nom de tkcdoy a été omis, et que la place attribuée à Qâou
n'est pas bonne, ce qui montre péremptoirement que txcdbi est
le même mot que tkcdoy-

Tkôou, tkcdoy? i^-

Le nom de cette ville se trouve à peu près dans toutes les caté-
gories d'ouvrages qui m'ont servi pour écrire celui-ci.

Les Actes d'Apatîr et d'Irai, parmi les prisonniers détenus à An-
tinoë, citent un certain rtSiméon, originaire de Tkôou^'n. Psoté,
évôque de Psoi ou Ptolémaïs, est dit être mort dans cette ville,
d'après un fragment du musée Borgia^. La littérature copte con-
tient toute une œuvre consacrée à un évôque de cette ville, et le
nom de Tkôou y revient forcément assez souvent''1'. Son territoire
comprenait, à l'ouest de l'eau, un temple d'idoles, consacré au

(I) Mss. cop. de la Bibl. nat., u° 5o,
fol. 111 r°; n° 53, loi. 85 r°; Bodl. libr.,
Mai esc. 17. fol. Tôïï r°; mss. de Lord
Crawford, fol. 329 v".

m llyvernal, op. cil., p. 100.

(a) Zoëga, Catalogus Codicitm coptico-
rum, p. 3 a 9.

li) E. Amélineau, Monuments pour servir,
à l'histoire de l'Egypte chrétienne, t. 1,
p. 92-163.
loading ...