Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 552
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0595
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
552 LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

que le texte de Makrizy doit être fautif en cet endroit et qu'au lieu de Ga-
briel, il faut lire Michel.

8° L'église de saint Mercure dans le tétrapyle du fleuve, ce que la tra-
duction arabe rend par Darb-el-bahar, c'est—à-dire la rue du Jlcuve. Je n'ai pu
nulle part recueillir de renseignement précis sur cette rue du Jlcuve, mais
comme l'église suivante est citée par Makrizy comme appartenant au Vieux
Caire et qu'elle était située dans la même rue, j'en conclus que celle-ci
aussi était située dans le Vieux Caire. D'ailleurs, l'argument qui se tire du
nom de tétrapyle est valable aussi bien pour le tétrapyle du fleuve que
le tétrapyle d'Eusèbe. Makrizy ne parle pas de cette église de saint Mer-
cure, sans doute parce qu'elle était déjà ruinée de son temps.

90 L'église d'abba Schenoudi dans le tétraphyle du fleuve, c'est-à-dire
dans la rue du fleuve. Makrizy parle de celte église en termes très brefs.
Elle était située à Masr, c'est-à-dire au Vieux Caire; c'est tout ce qu'il dit.
Mais il donne quelques renseignements sur la personne de Schenoudi et
dit que ce célèbre moine avait sous sa main six nulle moines f.1', lorsque sa
Vie se contente de dire qu'il avait seulement deux mdle moines et dix-huit
cents religieuses

io° L'église d'apa Mîna en dehors de Kîmi, et que la traduction arabe
rend par dans les environs de Masr. Cette église était en effet située en de-
hors de Babylone, et Makrizy nous l'affirme expressément13'; mais c'est tout
ce que l'on en peut savoir. Celte église devait faire partie du couvent qui
se voit encore aujourd'hui en avant du Vieux Caire et qui était dédié à
saint Mina. Outre celte église, il y en avait deux autres qui porlaient le
vocable de saint Mina, l'une dans le quartier anciennement appelé El-
Uamrà et qui était connu du temps de Makrizy sous le nom de Grande rue
du pont aux lions(4); Abou Selah parle très longuement de ce quartier dans
son Histoire des monastères et des églises d'Egypte^; l'autre était connue sous
le nom d'El-Zabary(0) ; j'en ai déjà parlé plus haut.

i i° L'église de la Mère de Dieu, sainte Marie, dans le quartier des
Grecs. Makrizy en parle aussi et dit qu'elle était connue sous le nom d'El-
Màghilhah(7). Cetle église était située dans la ville même du Caire, dans le

<') Makrizy, Kliiiàt, p. an.

15. Améliueau, Monuments pour servir à
l'hut. de l'Egypte chrét., I., p. 331.
M Makrizy, Khitdt, p. in.

W Makrizy, Khitàt, p. i>H.

M Mss. ar. de la liibl. nal., p. i38.

M Makrizy, Khitdt. p. «Ni.

(') lbid., p. ilt.
loading ...