Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 553
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0596
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 553

quartiér spécialement habité par les Grecs. Ce quartier répond maintenant
au quartier du même nom qui se trouve non loin du Mousky, au sud du
quartier juif. Rien n'a changé:

1 2° L'église de la mère de Dieu du quartier Zoueileh. Makrizy en parle
aussi et dit qu'elle était en grand honneur près des chrétiens, ce que les
notes finales des manuscrits coptes viennent confirmer'1'. Le quartier
Zoueileh était situé près de la porte qui porte le même nom encore au-
jourd'hui, c'est-à-dire à l'est du Caire. Cette église existe toujours et elle
est très fréquentée. Là encore rien n'a changé et, pour retrouver les anciens
temps, on n'a qu'à regarder le temps présent.

io° L'église des saints Cômc et Damien à Rahylone d'Egypte. Cette
église devait faire partie du Qasr-Schamâ', ou citadelle du Vieux Caire,
comme on dit aujourd'hui. Je ne peux dire si elle existe encore; Makrizy
n'en parle pas.

Outre ces églises, Makrizy en cite plusieurs autres ''2'; mais surtout Ahou
Selah en donne une liste très complète et très détaillée'3'. J'aurais pu re-
produire ici ce que disent ces deux auteurs; mais j'ai cru meilleur de m'en
tenir à mon sujet, c'est-à-dire de ne pas chercher ailleurs que dans les
manuscrits copies.

Les monastères que cite la liste des églises et des monastères d'Egypte
ne sont pas très nombreux pour le Caire. Il n'y a guère qucJes monastères
des environs du Caire, c'est-à-dire le monastère d'El-Tîn et le monastère
de Scharen, auxcjucls il faut joindre celui qui est cité dans le martyre de
Jean de Phanidjôit et qui se nommait la laure de saint Serge Mais ces
trois monastères sont loin de faire le total des monastères qui existaient
dans les environs du Caire; car, au Caire, il n'y avait, je crois, qu'un mo-
nastère de religieuses dans le quartier grec et un autre dans le quartier
de Zoueileh '5). J'ai déjà parlé des deux premiers dans deux articles séparés
qu'on trouvera à leur place : je n'ajouterai ici qu'une seule chose, à
savoir que Makrizy parle du premier en termes assez restreints'0', et
qu'Aboli Selah s'étend au contraire très longuement sur le second'7'.
Quant au troisième, je crois que c'était aussi un couvent de femmes situé

(0 Makrizy, Khitdt, p. «il. <" Makrizy, Khitdt, p. <>■!.

M Ibid., p. «-'Il à *lt (0) lbid.,]>. o.i.

M Mss. ar. de la Bibl. nat., p. i38. (,) Mss. ar. dp la Bibliothèque nationale,

(s' E. Amélineau, Un docum., clc., p. 33. n" 138, fol. /17.
loading ...