Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 585
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0628
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 585

sur la rive orientale : c'esl la ville d'eaux de l'Egypte; elle esl reliée au Caire
par un chemin de fer, et elle est presque transformée en une ville europé-
enne. Elle a une poste, un télégraphe, une école et compte 2,158 habitants.
Elle fait partie de la province de Gizeh et du district de Bedreschîn

mokiionon, moxonon, (jLii.

Ce nom se trouve dans la liste des églises de l'Egypte, qui est publiée à la
fin de cet ouvrage. Il devait sans doute faire partie de la banlieue du Caire,
comme la plupart des lieux cités dans cette liste. Il n'a pas laissé de traces
dans l'Egypte contemporaine et était même déjà perdu dans le xiv° siècle.

Psooun, ncooYN.

Le nom de ce village se rencontre dans les fragments de la Vie d'Apa Pamin;
il y esl dit que ce saint était du village de Psooun, dans le nome d'Akhmîn'2'.
Le nom a aujourd'hui disparu de la nomenclature des villes el villages de
l'Egypte; il ne se trouve pas dans la liste des villages de Y Etat de l'Egypte.

Pesterpose.m, necTepnoccti.

Ce nom se rencontre dans la Vie de Pakhôme telle que nous l'ont conservée
les parchemins de la Bibliothèque nationale. Il y est dit : «Et il amena aussi
(à sa communauté) un autre couvent où il avait vécu lorsqu'il était encore
laïque: c'est le lieu de Pesterposeu m. n On mentionne même les pelils pal-
miers tpie l'on y cultive'4'. Celle mention fait penser tout naturellement au
récit de la conversion de Pakhôme, lorsque, retiré dans un temple de Séra-
pis, sur les bords du Meuve, il cultivait quelques légumes et prenait soin de
quelques palmiers pour être capable d'assisler les malades et les voyageurs.
Quand il quitte cet endroit, il recommande bien à ceux qu'il laisse derrière lui
de prendre soin des palmiers, et c'est alors qu'il va trouver Palamon qui doit
l'initier à la vie des moines (5>. 11 n'y a donc aucun doute à avoir : ce mot
est le nom de l'endroit où Pakhôme, congédié du service militaire, s'était

llf Recensement général de l'Egypte, part,
fr., t. Il, p. i?i4, et part, ar., p. ih.

(1) Bibl. nat., mss. cop. 12913.

(3' \\<S> TKGOYCI ON n2gnggtg
GTMN2HTC xiii 6MO NKOCMIKON

cto iim.\ ne MnecreprioccN. —

.Mss. cop., fragm. Ihéb. de là RM. nat., 1 ag12,
fol. a'i et 2 5.
<*> lbid., fol. 25.

(s) lî. Amélinvau, Monuments pour servir
à l'histoire de l'Egypte chrétienne, l. Il, p. S
à 11.
loading ...