Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 485
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0013
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
INTRODUCTION

485

nant compris dans le volume 12912 du fonds copte de cette bibliothèque,
volume qui, avec le suivant, est rempli de fragments ayant trait à la vie des
moines. Il correspond au folio 60. Il en est de môme du second qui corres-
pond au folio 64 du même volume. Ces deux fragments proviennent de vo-
lumes différents, ils ne sont point de la même écriture. Ils représentent cha-
cun une vie différente de Pakhôme, dont la première correspond à peu près
à la vie memphitique et à la vie arabe que j'ai publiées; mais dont le second
renferme des détails que nous n'avons pas dans cette première vie.

Le troisième fragment est pris des fragments qui appartenaient jadis
à Woïde, qui sont maintenant la propriété de l'imprimerie universitaire
d'Oxford, ou Clarendon Press, et qui se trouvent actuellement déposés
à la Bodleian Library d'Oxford. Ce fragment contient une foule de détails que
l'on ne retrouve pas ailleurs, et qui sont de la plus grande importance pour
bien apprécier l'évolution d'idées que parcourut la pensée de Pakhôme avant
de donner au cénobitisme qu'il fondait sa forme primitive. La Bodleian
Library contient aussi un grand nombre de fragments thébains, et j'aurai ici
même l'occasion d'en citer d'autres. Celui-ci est catalogué sous le n° B 14,
il comprend quatre feuillets qui sont paginés de ut^ à ne.

Le fragment quatrième est également pris des fragments de la Bibliothèque
Nationale, d'un troisième manuscrit ; il ne contient rien que l'on ne retrouve
essentiellement dans la grande vie de Pakhôme telle qu'elle nous est connue
par la vie arabe. Il est coté folio 59 dans le manuscrit copte 12912. Il est pa-
giné 2e"2c-

Les fragments rangés sous les nos 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 19, 20, 22,
23 et 24, sont pris du même manuscrit; ils formaient 25 feuillets apparte-
nant à ce manuscrit; le premier porte la pagination et le dernier la pagi-
nation Tq, c'est-à-dire 390. Comme on peut le voir, l'immense majorité des
feuillets de ce manuscrit qui en contenait 195 sont perdus. Par un heureux ha-
sard nous possédons le dernier feuillet de ce manuscrit, et nous y voyons que la
vie des premiers supérieurs généraux des communautés pakhômiennes était
connue sous le titre de Grande vie de Pakhôme, quoiqu'on y parle de Théo-
dore, de Pétronius et de Horsiîsi. Ce dernier feuillet nous a en plus conservé
les clausules finales que les scribes ajoutaient aux manuscrits, soit après en
avoir achevé la copie, soit simplement après en avoir fini la lecture. Dans ce
manuscrit, ces clausules étaient au nombre de trois, toutes trois d'une
loading ...