Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 577
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0105
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DES VIES DE PAKHÔME ET DE THÉODORE

577

^ttco oïi ose ^cncocovie ^cei e^iu. mvcon efio"\ojT.ui mioTTe. k*s.i ï^p ôuVhococ
co necnHY eneiT^eso xi.neiieïooT ctot^^û ô>n^ £iopc$Hcioc g^poi ul^tt^^t jvîi
n-xoejc neTTxcïO 1 jujuioq j«.7rio eTcimgicT^ aa.ju.oq g« TT^npo AineiiejciOT
n^.iKa>.ioc. irxoeic neTcooTm2 «se aaccoTjm eneneicoT ïvxiRdwioc uotcoh a/yio on
noAA^Kic oim (sic exit).

XVI

(-coï1-) Te eqco"\c\ imecnH'y ctêhhtcj eq^o) ju.ju.oc *2se ^-OTwiy eT&jucoTn to
necnH'y ax*Ais.\ tioicTe enei'iH mciotju ct&c nneTotr^^ê neTpioniOc ose is.q-
ïikotk n^i îiT^qKd^q esn TKomion^ jumicioq neneiuiT n^goiju ^i<VTncï
juen juju^tc ' eT&HHTq •se iiHnwc ncetywne gn o-5"junTopq3ô>noc nari neciiHy
eTOir^^ê ^toû daTei+ eiujoon gn othos' ttJUKikg ii^ht îiTe-yno*y ^tcjuh s ecnoTJu
Td.ge H^jud^ose ^ mtoeic negce KKeeiooT «^.tii^toc cxn TKonicom^ eToifAw^fi
■se *>n& goopciHCïoc evït t^oxi jujuoq eqi npooTUj j.meTm^Y^çH juh neTHcoojudw6
giTJLi nemtà. juimoirre eTKgHTq es. nuj^'se junenosoeic •scok eho\ esn tctja-

elle est venue sur mon frère de par Dieu. Car vraiment, ô frères, je ne fais pas
l'éloge de notre père saint, apa Horsiîsi, de moi seul; mais c'est le Seigneur
qui le glorifie et qui le place dans la bouche de notre père juste. Le Seigneur
sait que j'ai entendu une fois, et même souvent, notre père (sic exit).

XVI

.....consolant les frères à son sujet, disant : « Je veux vous informer, o

frères qui aimez Dieu, puisque j'ai appris du saint apa Pétronios qu'il s'est
reposé, celui qu'avait placé après lui sur la communauté notre père Pakhôme,
que j'ai eu un grand chagrin à son sujet, de peur que les frères saints ne
fussent privés de leur père7, et, comme j'étais encore dans une grande douleur
de cœur, sur l'heure une voix douce a frappé mon oreille, disant : Le Seigneur
a suscité un autre père puissant sur la communauté sainte, à savoir apa Hor-
siîsi qui a le pouvoir de prendre souci de vos âmes et de vos corps par l'Esprit
de Dieu qui est en lui, car la parole du Seigneur s'est accomplie sur votre

i. Lisez : ne eira-eio. — 2. Lisez : ne eTCOOim. — 3. Lisez : ejm*.-[£. — 4. Lisez : eu. — 5. Lisez :
OTCJU.H. — 6. Lisez : neTitccoii*.. — 7. Mot à mot : Ne fussent dans une situation d'orphelins.
loading ...