Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 604
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0132
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
604

E. AMÉLINEAU

2£*.pic xm^oïc eTUjoon nuLi*.à.q nxj enT^q^ eoo*y neXiccJvioc neqgâA£is.\
AincioToeiuj gn gen (sic exit).

XXIII

(-TTVà.-) epHc enÊocY **n ngHceAtocm ne«ftô<.eic js.TOi nTepoTfjuoone enenpo
&qTpe ngHï'eju.cùn um TeqTà.^ic s'a» gn Texipu> itToq «^.e £ioioq on à.qneTV.eire
jumeqjuLHHiye THpq eTpeir-sï nneycoT&eq juuutinje nceà.'X.e eneTfgToocop nceftcon
egp^i enAAOiiivcTHpiovi nnecnH'y. j^tu> nTepoimiog egjpa>.i eeeneeTe *.qTpe

neqcTpNTeTiHA. THpq kiotc en.......................................

îrroq -^.e g^oooq on js.pTeju.ioc ^q&ooK egoim ^qgjuiooc cm tju.htc noenecTH çm
oictioiî juxinT'x^cï gHT epe OTne'Xefnn gn Teqs'i'x epe g^en np^mociTOc uin
g^en ■i.o^oTHc 1 juneqncoTe eu"à.g_e(p^)TO'Y epoq *>.tco ncxj^q nnecn(H'Y) g^iTn

OTgepAAHneTC se u.....t. il*.!. . . neT.....Tà.uj^'xe n(juuuus.q). à.TTOTcoujft

n(^q) *2£e nqAi.nei(juta>.).....Jvqftcon jm................................

...................................................jvckhcic

*.-yto nTepeq(oTr)o) (nevq) \\<S\ ^njs. nc^pgjq ne2£ès.q nôwq n&\ a>.pTeju.ioc «se htjs.ï

par la grâce du Seigneur qui était en lui, de celui qui autrefois avait glorifié
Élisôe, son serviteur, en des (sic exit).

XXIII

.....au Midi, vers Peboou, avec le duc de la Thébaïde. Et lorsqu'ils eurent

abordé au rivage, il fit y rester le duc et toute sa compagnie; mais lui, il or-
donna à toute sa foule de prendre leurs flèches de combat, de monter sur leurs
chevaux, afin de monter au monastère des frères. Et lorsqu'ils furent parvenus

au monastère, il fit que son armée entière entoura......................

...................................................mais lui aussi,

Artémios, il entra, il s'assit au milieu du couvent dans un grand orgueil, ayant
une hache dans sa main, pendant que des gardes et des archers l'entouraient
et se tenaient debout. Et il dit aux frères par un interprète : « Amenez-moi
votre père, afin que je lui parle. » Ils lui répondirent : « Il n'est pas ici, il est

allé.....................................................ascèse. »

Et lorsque apa Pesahref lui eut répondu, Artémios lui dit : « Je suis venu en

i. Lisez : to<?othc.
loading ...