Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 613
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0141
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DES VIES DE PAKHOME ET DE THÉODORE

613

cnoTTXH hijui eniLOoy egp^i îigu cxio-y jlhiïu>t juuiTHpq neiiT^qii*. g^pou
ôwqTUîtoo'Y iidwii xxm\.o& nujcoc utiecoo'Y eT-xoope e&oA. ■se eqecooTrcm egovii
€Teq^«7e?V.H ctott^^ê. JumepTpeiieiiK^Kei1 eriTHpq gu îieigoo-y eTOTô^fc ôATVjs.
neT^- juuu.oq €tïihctî^ 2 gn OTro^rpoiT juui otr\ pooq julïi ottco^i^ aau ottuos"
necy^iô.3 neTgdwKiieTe juuu.oq gn n&i hotoùju eTujo&e neTCdv£HY eixo\ iing^r-

•^.OÏIH CTUJOTT- (-O-) €IT nCTUJOOrt £11 OTTKe'<V'2i IT^T ju.il OTfUj'\H<\. &.<Xtl CO-2SU neT-

ujoon £k otjuiit^tiikotk juti git ottujh upoeic eîtô.ujwo'y h\hii noifà. noT&
ju^peqpoeïc eTeqgTmojuotiH ^ch^c epe neTCHg gu uenp^ic n^ei egp^i escmi
■se gome ju.n4 gi iinsvTce g» koottc £i £ii gu^^-y iitc nosoi ô».to> tôvI T€ ee
oTOîi iiïjui cryx^i eneKpo. juiôvpe Tire juîi nn^g p gHH&e gju neicocy îigco^
«Te nn^c^'à. epe neTgAtooc nca. ottïi^ju juneqeiaiT gn unHTe ^gep^Tq
evgHWJuoou 5 ju^pe nppo ka Te^pHnH eTgi^uiq enecHT juîi neK?V.oju UTeq-
juniTppo gu OTTgHHiie «e a^Tcol^Te iiOTR<\.oju iiujoiiTe eqAJte^ îicotrpe e-xu
t\ne jmnppo ïi^pHtiK6. ju^pe npjuju^o Kà. neirgoiTe egpiM cto n^-y ei^iraai

prenant souci des synaxes saintes en tout zèle, disant des bénédictions au Père
universel qui a pris pitié de nous, nous a envoyé le grand berger des brebis
dispersées, afin qu'il nous réunît à son troupeau saint. Ne soyons pas du
tout lâches en ces saints jours, mais que celui qui s'adonne au jeûne avec
joie, en silence, en sagesse, en grand repos; que celui qui se prive des mets
divers, qui s'écarte des plaisirs vains, qui passe son temps à fléchir le genou
et à prier sans discontinuer; que celui qui ne se couche point et qui se livre
aux veilles7 nombreuses, enfin que chacun veille à son endurance8, afin que
ce qui est écrit dans les Actes nous arrive: Quelques-uns sur des planches,
mais les autres sur des vases de la barque, et c'est ainsi que chacun fut sauvé
sur le rivage. Que le ciel et la terre soient dans le deuil en ces six jours de la
Pâque, car celui qui est assis à la droite de son père dans les cieux s'est tenu
devant un gouverneur; que le roi dépose à terre son sceptre et la couronne
de la royauté dans le deuil, car on a préparé une couronne d'épines remplie
de piquants sur la tète du roi de paix. Que les riches laissent leurs vêtements
de diverses couleurs dont ils sont revêtus, leurs hyacinthes, leurs vêtements de

1. Lisez : .MTiepTpeïiem^Kei. - 2. Usez : eTitHerej*.. — 3. Lisez : ixhcit^iô.. — 4. Lisez : juen.
— 5. Lisez : eo-s-£i««eju.ioK. — 6. Lisez : itTejpHiiH. — 7. Mot à mot : Dans un sans-dormir et des
nuits de veille. — 8. C'est-à-dire : A ce qu'il fait par mortification.
loading ...