Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 616
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0144
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
6i6

E. A M KL I NE AU

h ht& n\u\\,se £P°uj eccoTA*. x*\?Vx neTnno&e eTxgepxTO'y gn TeTUjiiHTe
jun TAAHTe untioTTe nenTxqosi e^OTcix eux ito&e efccvX g^i'sjui nnx£ negAAOT

e. . . HTne n..... iaa. nx..... u>k"\h.....nTXTcxoo'yq ctcoc} ul nneTT\ou

ju.ni.muon1 UTuje'XeeT ju.nujHpe ju.nppo epe neiujx'xe &e hxcmh'y juteg eftoÀ-
£tt TeijjmT"\^«.npoc uTeis'ot xtio ex txvJtt^h *2si efcoAgA*. neqoTroem
xiei eTjmHTe enxpojcTx iihtu oh xinocy Mxntio<3 is.exu0.c10c eqe*\e)Hju. x-yio
eqceK qu>T€ enecHT qji nqu>Te aau nxouin aam AAno"\TAj.oc 2 nTxqjuiiiye h^h-
Tcy OT& hï^s HTjute ' xtio eqcTetÇxno'y gxi. neK<VoA». JuuieqÊpxinou ume-xpo
HTxq'xpo no^HTq exqTx\o n^Hk nTopeo-io^ïà. eçjpxi e«ïi t*\t^hix ctju.aix'y
cTTx-spH'y (sic exit).

(-recto-).....CÔ"P% 1^.....noc **neTo_HT eTOTxxfi ajui ne-yuj^'se ctiix-

ttOTrq. njuteg cHX*y -xe ncniofi nTe n^ix&oAoc ne nxi ujxqceoTq A*npu>ju.e eTp
noATjmoc 1 Huiuixq equjxmix'y epoq -xe nennis. eTovx*Jà ngHTq xirio xqxioTg
née noTKCoo^T jutnecAtoT notrgoq Ain oirooge ncenxujAoJKc &tt novnenme
eq"\oftuj x'X'A.x ujxirp nnepooRg. goTxn -^.e equjxnnx'Y epoq exq-si penpme
noTKOTi h exqxuieAei gn JutHi&.juieTV.hc ujxqei jumqnaiTe nqgonq ujxnTqnx'y

voix pleine de reproches qui dit : Est-ce que ma main ne peut pas sauver, ou
est-ce que mon oreille est dure à entendre ? mais ce sont nos pèches qui se
tiennent entre nous et Dieu lequel a puissance de pardonner les péchés sur la

terre.....que l'on a envoyés pour appeler les invites au festin des noces du

fils du roi. Ces paroles donc, ô mes frères, étant pleines de cette clarté s et mon
âme ayant pris de sa lumière, je suis venu pour vous présenter de nouveau
aujourd'hui le grand Athanase, rugissant et couvert de sueur6, avec les
sueurs, les combats, les guerres qu'il a livrées contre l'ennemi de la vérité,
et couronné du prix de la victoire qu'il a remportée, avant élevé la lampe de
l'orthodoxie sur ce chandelier ferme (sic exit).

..........de leur cœur saint et de leur bonne parole. La seconde œuvre

du diable est celle-ci : il sépare celui avec qui il combat, s'il voit que l'Esprit-
Saint est en lui, et il est rempli de feu à la manière d'un serpent ou d'un
scorpion qui ne piqueront pas du fer aiguisé, mais qui le brûlent aussi. Lors
donc qu'il l'a vu s'inclinant un peu ou se relâchant dans un relâchement, il
vient autour de lui, il se cache jusqu'à ce qu'il l'ait vu s'endormir, ensuite il

1. Lisez: AinAeinitoit. — 2. Lisez : AinoAeJU.00 — 3 Lisez : oirîie ns.i.'S.c m'Aie.—4. Lisez : no<Ve-
juioc. — 5. Mot à mot : De cette clarté de cette sorte. — 6. Mot à mot : Laissant couler la sueur à terre.
loading ...