Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 619
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0147
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DES VIES DE PAKHÔ.ME ET DE THÉODORE

oirno& itcnoTfi.h ^qujome eiionoAAdvCToc gcocTe UTe geu kootc otom eTÊHHTq.
— ivn»w n;s.gu>AAo ^p^çAAiMi'^pïT — oaa^ïoc2 to*y MPTcy. — '^•nôvp^K^'Xei

AAAAtOTU 10 Sl€CïlH"Y AAAAOllôv^OC ÏICTOT.....0| (?) eiO.....€ Ot'X.OCMCAAOC

AAiiie ^Àe eopM cxaa ncmgHT eTepiv^oo (sic) aaaaoc cse eic AAnjvTp^p^Hc
AAit nenpocÇHTHC ^TKomccmei enc^AAoc ^too-y ô^tco ^Tp ^ït^q aaiiuott€ AAiroop
AAnpAieeTe U"^"ge "JVocn'çe aaaaootii ott^tthttii epe u^ctte'\oc ut^t-

n&pdJià. ou *viy AAAiôk h £u ô^oj ueujTeuo eTOTn eooTrn eTUos" 5 uk^rc eqgTAA-
tcjoaa eujcone TeTU^ujTooomi gà. nuoff jir&R€ ctaaaa^'y ctottotit egoim epoq

€ie utiotu eTpwuje ovikT&oslm. c^p ne eTpe neuTô^q.....AAoq AAnuotrTe KOTq

cn^gjay uuecon eugice aaitkocaaoc aau uAts-rh uhkocaaikOh jvTTco n&uoTwoe ou
ukocaaikou. HOT'à.iK&.fOif e^u ne equj^tt'xne uequjHpe utc KKiK'Wiioc utaaut-
g_HKe T^ooq uqfaoK uqu^^'y ïiTAoKS'e utaautaaou^^oc. -^AAeeire &n oo ue-
cuH-y os.e. ^UTpTtÇ^ gi oTcon ecsn nuj&.'xe \iTecfsco eTAAeg_ e&o*\gu ootc Ain^oeic
neTïia^;vy qn^ioug^ nq<si uotcaao'Y e&o"\g^TAi ïc. — «\nj>> ^€>^uô>cioc ^p^He-
nscKonoc4 np^KOTe (sic exit)

zèle, il devint si renommé que d'autres se sauvèrent grâce à lui. — D'apa
Pakhôme l'archimandrite. — Semblablement, du même. — Je vous exhorte,

ô frères moines..........si un raisonnement de cette sorte monte en votre

cœur, de sorte que vous disiez cela : Voici, les patriarches et les prophètes ont
partagé la vie du mariage et ils ont fait plaisir à Dieu! — Non, ne pensez
point ainsi, mais que chacun de vous considère en raisonnant en quel lieu
ou en quelle prison sont les anges qui ont transgressé; ils sont renfermés
dans de grandes ténèbres densess. Si vous pouvez supporter ces grandes ténè-
bres où ils sont renfermés, eh bien! c'est votre affaire ; mais il est impossible
de faire que celui qui s'est (donné?) à Dieu se tourne en arrière une autre fois
vers les souffrances du monde et les chagrins du monde et aussi la vie du
monde. Il n'est pas juste que s'il a des enfants, si les dangers de la pauvreté
l'ont saisi, qu'il s'en aille, qu'il les abandonne à cause du monachisme. Je
pense donc, ô mes frères, que nous avons été dédaigneux ensemble sur les
paroles d'instruction pleines de la crainte du Seigneur : celui qui les exécutera
vivra et recevra bénédiction de la part de Jésus. — Apa Athanase, arche-
vêque de Rakoti (sic exit).

i. Lisez : *,p9£i.M.{!,ir2k.prrHC. — 2. Lisez : ojmoiwc. — 3. Lisez : eOTitoS'. — 4. Lisez : s>p«)£ieniCKO-

1T0C. — 5. Mot à mot : De grandes ténèbres ténébreuses.

78
loading ...