Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 631
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0159
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DE LA VIE DE MARTYRIOS

631

eneKiuion^cTHpïon nceipe x«.ncokT€ THpq TiiiôwTHnoo'y 1 im^p^HemcKonoc2
itcega>.ctiôcçe a*ju.oc iiôvK. n^A\o ^qei epHc enutoH^cTHpïOH nppo -*.e ^qcg^i
ujô». TeqToe îmevee^p^ irreige ose 7v.ecoïi itct^jui^^tc eosjui neKpis.Toc îiTjuiHTepo
g^iTii Te^xpic xine^c eqcg^i uj^ simeioTe ii^p^Hf nicKonoc5 HTeqTo iik^-

ee-^pA. uues.nocTo'Xoc ctot^^Êi .....(-verso-)uiK erum^pHc hkhiac iitchic^-

UTeKK*X.HCïôw htjv ïiepoo-y kotc enp^u jutnenpo^TfTHc 1 eToirô^fi n^-
oojutu> ;. miok ■xe •à.ijuioeeoc6 ïrrepiTSï tmec£&.i ju.nppo MOtyo'y ^î^m^e 7 ttgesi
kot! sio ooy ei^uiujT ^hto*y îmercscKonoc .\7fdi ^-yei egoim ep^Hcre us"! ujojulîit
ii^p^HenicKonoc8 juin etteTcnicKonoc ' iitôwTThto'y ujuuu.^'y ^ivTôvXo ene^H-y
nKHJUie aatp £<jot epHc g**, nejepo eictooT^ imerucKonoc kjvt\ no"A.ic ^n-
juLOcnie enÊoo'y hcottjuuit jumeiioT eveoop eueipe Hujuuyim uuje-xois'TôwqTe ne-
mcsionoc. ïiTepoirxi ncnrco •i.e egp^ï jumg^V.'A.o ^na. ut^pTTpioc i^q^i iicciiHy
ivqei e&o\<^ïK Tiigm ô>.ttà.cnas.^e nneiiepH-y ^«-xi cxicy iith neupH'y10 ô>. neciiH-y
v^Wei gà. THgm «j^vtTo^xsTït egjpaa ee-enenH". uTepeun^'y '^.e eniiioff îwe-
cÇ^'A.^ïou itT^TKOTq ivïtp ujnpHpe1" ejut^Te ^«p nxieeTe HTenpo^TTj^ "s uh-

fais tous les préparatifs, j'enverrai les archevêques afin qu'ils te la consacrent. »
Le vieillard alla vers le Midi au monastère ; mais le roi écrivit aux quatre sièges
de cette manière : Léon, qui a puissance sur la force du royaume par la grâce
du Christ, écrivant à nos pères les archevêques des quatre sièges apostoliques

saints..........allez au midi de l'Egypte, consacrez l'église que les rois ont

bâtie au nom du prophète saint apa Pakhôme. Mais moi, Timothée, lorsque
j'eus reçu les lettres du roi, je les lus, j'attendis quelques jours, regardant
l'arrivée des évêques14 : et trois archevêques entrèrent à Rakoti avec leurs
évêques qu'ils avaient amenés avec eux; nous montâmes sur des barques
d'Egypte, nous naviguâmes sur le fleuve vers le Midi, et moi, je rassemblais
les évêques de ville en ville ; nous abordâmes à Peboou le dixième jour d'Athôr,
au nombre de 824 évêques. Lorsqu'on porta la nouvelle au saint apa Mar-
tyrios, il prit les frères, il vint à notre rencontre; nous nous embrassâmes
les uns les autres, nous nous bénîmes les uns les autres; les frères chantèrent
des psaumes devant nous jusqu'à ce qu'ils nous eussent conduits dans le cou-

1. Lisez : ■^■iii.Tnitoo'y. — 2. Lisez : rni*.p^jeTiJCKOnoc. — 3. Lisez : itô-p^ienicKonoc. — 4. Lisez :
juinenpocÇHTHC. — 5. Lisez : ïiô.£Ioaao. — 6. Lisez : Tiju.o-&eoo — 7. Lisez : i-ia-nei^e. — 8. Lisez :
na.p5(^ieiijCKonoe. — 9. Lisez : julii iieireniciionoc. — 10. Lisez : neiiepHy. — ci. Lisez : e-e-eneeH.
— 12. Lisez : iijTiHpe. — 13. Lisez : iiTenpocÇHTiô.. — 14. Mot à mot : Regardant en avant des évêques.
loading ...