Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 632
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
632

E. AMÉLINEAU

£ït TC^iop^ îtKHiuie dwTTU) oitctt'Xh junecTouj Aiirsoeic. »>.qp lAïrrpe -^e on n^i
naaiocroTv.oiRoc2 i*.ms. ô^e^n^cioc -xe jvTgeWHïi3 'sooc rtci^c -se otk oTpio**.e
itATOiOTn £Ai riAt.dk.pHc urhaic eqRU>?V.£ nTRJs.\e7V€ cxaa nume ïtTô.q neTttiv-
niopu4 (sic exit).

vent. Lorsque nous vîmes le morceau capital5 qui avait été bâti, nous fûmes
étonnés grandement, nous pensâmes à la prophétie du prophète Isaïe disant ■
Un sanctuaire sera au Seigneur dans le pays d'Egypte et une stèle de son dio-
cèse pour le Seigneur. L'apostolique apa Athanase témoigne aussi, disant '
Un Grec a dit ainsi : Un homme se lèvera dans le midi de l'Egypte, frappant
le kalele sur la pierre; c'est lui qui arrachera (sic exit).

1. Lisez : itHco-nvc. — 2. Lisez : e>,TiocToAiKOc. — 3. Lisez : oTgeAAim. — 4. Lisez : kt&cj ne

eTne,nu>pK. — 5. Mot à mot : Lorsque nous vîmes cette grande chose capitale.
loading ...