Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 645
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0173
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DE LA VIE DE SCHENOUDI

£it Teino?Uc a/îrco ïiceeiiAe THpoy se oTrs^iAAcomott 1 ne HT^qnTV-iai*. AAA«.oo*y
e&oXgen TnicTic ô^too epuj^ti TeqAAiiT^oofi ottioh^ e.Sio'K totc Titt^troTron^eK 2
efioX AAniAHHuje nceuà.'Y epoK utok se eKeoireg c*.gne eTpeireme notrpcojjie
ngis.AAujH nqg'coT^ AAnTi&ec jmneTOTrcoT éroîio xi.ai.oc se ^-oireç cà^tte w&k £€aa
np^n AAnensoeic ic n^c eTpenei e&o*\ a>.7rco equj^wrAAOïruiuj eei efioTV. hkio^t
n^oircoAi. ncoiq ngoTn eneTOiruiT nqsi ujk^k e&cwV ^itaa noTeg c^£«e unnoiCTf
a^Tto HTeige qnxei e&oTV. Ai.necAi.OT \\ot- (-00-) (K^)nuoc ^aa nAAJx. irr^T^OTgq
is.TU) qn^oTrtong eÊo'A. nqsto enAAHHUje net iiTjyqnTV^u^ AAiAOcy. se UTepe
nà.pueTv.oc soo*y AAneneicoT *>.njs. ujenoTTe ^q^aa^gre uTeq^is ^qp dwgop*.TOc
is.qgco\ iACAAAA^q ensice dwqficoK egomi eTnoXic €aau ita/y epocy. n^c-

«reAoc se aam *>.nd>. ujenoirre evy^gepivTO'y AAneAATà. ' ef»o\ AAneTOTOoT caah Xà.is.'Y
ii^'Y epoo'y. ujenoiTTe se ^qnoùpiij nneq<5"is e&oTV. ^qujXnX eqsw aaaaoc

se ccotaa epoi AAnocy nsoeic nnoTTe nc^p^ i\jaa aaïi nn^ kiaa eiconc aaaaok
eseii TeinoXic sen^c eKttèv- (-n-) ^ n&y noirgHT n&ppe aau oTnn\ n&ppe uce-
RôkTO'y4 ctct^p^h HKecon. AAAAHuje se eT^gepôwToy He-ycoiTAA eTecAAH nceu^-y
dwii: e\ôka>.'y goiAOïooc *>.qv^-^'iV.'\ei eqsto aaaaoc noT\J/^?V.AAOc iiTeige se aa^pe

c'était un démon qui les faisait errer hors de la foi. Et lorsque sa faiblesse aura
paru, alors je te ferai apparaître à la foule, afin que l'on te voie. Mais toi, tu
commanderas qu'on amène un forgeron qui perce le salon de la statue, pendant
que tu diras : « Je t'ordonne au nom de Notre-Seigneur Jésus le Christ de
sortir, » et, s'il ne veut pas sortir, le feu le brûlera à l'intérieur de la statue, il
poussera des cris par l'ordre de Dieu et ainsi il sortira comme une fumée par
l'endroit qu'on aura percé et il se montrera afin de dire à la foule la manière
dont il les a trompés. » Et lorsque l'ange eut dit ces choses à notre père apa
Schenoudi, il lui prit la main, il devint invisible, il s'envola avec lui dans la
hauteur, il entra dans la ville, sans que personne ne les vît. Mais l'ange et
apa Schenoudi se tinrent en présence de la statue, sans que personne ne les
vît; apa Schenoudi étendit les mains, il pria, disant : « Ecoute-moi aujour-
d'hui, ô Dieu Seigneur de toute chair et de tout esprit, car je te prie pour
cette ville afin que tu leur donnes un cœur nouveau avec un esprit nouveau,
qu'ils se retournent vers leur commencement une autre fois. » Les foules qui
se tenaient debout entendaient la voix et ne voyaient personne ; cependant il

1. Lisez : ot'îk.è.iuionioii. — 2. Lisez : ■^■itè.oTortgeK. — 3. Lisez : uuicaito. — 4* Lisez : hcckotoy.
loading ...