Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 667
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0195
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DE LA VIE DE M AN AS SE

667

iïô>.pu>A*o ceu^ujonK epocy ov»xe iiuujume aj.aaoiwvn^oc- gA*. wjuuv r i iijli^y
neKpôai n^-xice eu\Te Kitô>.p otkoti itcrroeiuj q_a«. nAAà. eTAXsuLi^y epe nssoeic
tgoon hauaa^k AAitttcoac oit Kite^nu)caste efioAgAA njjux eTAïAiô^ [q_aa noTcauj
âJtnttoirTe ihtoto^ çm OTTTOoy AAireAAitT un^oiT e&oTV. itov-^AAe "se npne o-y^AAe
ne eqpoK£ qjtaa rtKa>AAriHcoc ' enit^ujoane c^p gAA haaa. eTAt-aa^-y Kït^p o^en
itcxy tttyoAX tto^e itxnocTo?V.oc Kius.Tiv'X.a'o îtiteTigume Kii^ite^ •a^iAAOïtioit e&o*\
Ktta^KCOT noTjjidw ttujcone qjul kia^ eTA«.AAevy aiu OTeKiv\Hci«s. *>.tu> 07m o^v£

U^TT^H ll*.OT'2£i<t e&0?V.CHTOOTK AAIl X^^'y UpOOlAC (-€»-) K^U}^ 07T&HK eT&e

i&oax AATtitoTTe eTttâjiâjiivK etc o^hhtc aa'ssooc «is.k. ujôv neiAAJs. ne itgopoA*.^2.
^.ttu) ^ ns,tit«e'\oc efsoXcMTOOTq. îtTepeq TuioTtt -^.e eojrooTe tt^i imeTOT*^£i
tt'i.vK^ioc is.itôv Aidvtt^ccH ^q*2sû> AAit^opoAAA.5 eneqetoaT aah ite^cttHcy ener^H
t**.p ttejv Teqxt.x^'Y xxoy oôl &h ttco ttpoiutne TVomoit AAneqitKOTK oir^e jmneq'xt
peKpjKe uj^itTeq^it ott«&. gA*. irxoetc otaa^ ittgoone iinuoTTe ki^koùÊi n^e
ctcho^ 2_n "e\^*^^.AAOc ttepe npooTUj ujoon ït^q AAneg^ocy aak t€tujh sseK^c
eqe^i aaocit o^HTq ça*. neitT^qAteeTe epoq tteq'sooK e£io\ AAiteqxiTHAA^. ttTepe

apa Pakhôme : ils te recevront avec amour afin que tu sois moine en cet en-
droit. Ton nom s'élèvera grandement ; tu passeras quelque temps en ce lieu,
le Seigneur étant avec toi. Ensuite tu te transporteras hors de ce lieu dans la
volonté de Dieu, afin que tu résides dans une montagne à l'Occident en face
d'un village nommé Perpé : c'est un village qui a été brûlé par Cambyse ; tu
habiteras en ce lieu, tu feras de grandes vertus comme les Apôtres, tu guériras
les malades, tu chasseras les démons, tu bâtiras en cet endroit une habitation
avec une église, et une foule d'âmes seront sauvées par toi. Aucun homme ne
pourra lutter contre toi, à cause de la vertu du Dieu qui est avec toi. Voici que
je t'ai dit. » Jusqu'ici la vision4. Et l'ange le quitta. Lorsque le saint (et) juste
apa Manassé se fut levé au matin, il dit la vision à son père et à ses frères,
car sa mère était morte six ans auparavant. Du reste, il ne se coucha point
et ne sommeilla point jusqu'à ce qu'il trouvât un lieu dans le Seigneur, un
lieu d'habitation pour le Dieu de Jacob, ainsi qu'il est écrit dans les Psaumes;
c'était un souci pour lui, le jour et la nuit, afin de prendre chemin5 dans ce
qu'il avait pensé et d'accomplir sa demande. Lors donc que ces choses étaient

1. Lisez : nK^AiÊTcoc. — Lisez : ng^op*.*».*.. — 3. Lisez : AAngopjvAA*.. — 4. Ces mots sont
comme une rubrique intercalée ici. — 5. C'est-à-dire : Avant de commencer à exécuter.

84
loading ...