Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 706
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0234
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
yo6

E. AMÉLINEAU

julcûtchc ïiôvUHTre ^.e JLin-^\iic nT^q^po dwTTmioo'y juureïieiooT eT«co ju.ju.oc ose
Tniiocy iïnptojute ii^n st^thr. ne-x^q ose •^ujs.Ta^'y iihtïi ôvîi. x-yTnuoo'y *xe
uj^poq juinjuieo^ en cnô.'y -22e cktjult^^'y n^it TtmH'y ïiTeîtjmooTTO'y ngovn en-
jmoudvCTHpïcm Tency -xe m.Tïmooirco'y ïi^h •se îiTitujme ^htk jumpTpe cnr*>.piKe
ujcone q_k TeiuutHTe jum nenepH-y. nea^q tusv'y &03k ^-aic împjm cêot «se

n^-iiô.t^^'Y khtm ot^e UTeTn^ujei ^ïi egoTit en^jmoïi&cTHpîon.........

.............................p.....jli.....nea^q •s(e).....p-s

Knpco. . . (^«)^pe^c OT^e..... eujei eoy>vn ivîi.....h eKjmeeTe u> n^c(oti)

■se eucooT^ enenepH'Y eitajn o_(ice e)iTx.i sish. n(e'x.^q) dav2».pe^c *2se jui^pe

noTooeg jum-xoefic) ujoone ^(qTU>)oim *xe n&\ (dates. juloo)tchc is.q.......csju.

n(jutoïiôvCTH)pïon ^q....... ^TTCùo(Tfno'y)....... n&i KA.n(HTe jum^Jjuie

a.T'x.....&eq juljui......jlijuioc ose......ïiTene......îtTCttJu......s^tto)

neTiidv^ ot.....%n ïtecMH'Y Tnn^(jutooT)Tq. irrepoT.....-ae esn tujujt.....

neTo-y^^Ê ^n&. (julujtchc) (sic exit).

avait été victorieux envoyèrent à notre père, disant : « Envoie-nous les hommes
qui sont près de toi. » Il dit : « Je ne vous les livrerai pas. » Ils envoyèrent
une seconde fois vers lui, disant : « Si tu ne les livres pas, nous irons, nous
les tuerons dans l'intérieur du monastère. Maintenant donc, envoie-les-nous,
afin que nous ne te fassions pas honte. Ne fais pas qu'il y ait sujet d'accusation
entre nous, les uns avec les autres. » Il leur dit : « Allez, dites aux hommes
d'Abydos : Je ne vous les livrerai pas et vous n'entrerez pas dans mon mona-
stère. »..........................................................

....................................................ou penses-tu,

ô mon frère, que nous sommes réunis endurant des souffrances pour rien? »
André lui dit : « Que la volonté du Seigneur soit faite. » Apa Moïse se leva,

il.......... sur le monastère.................... se levèrent aussi les

chefs du village...................................................

.....et celui que..........parmi les frères, nous le tuerons. »........

..........le saint apa Moïse (sic exit).
loading ...