Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 708
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0236
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
7o8

E. AMÉLINEAU

epoo-y gn Hà.fi^A eTeocy 1 junnoTTe othos' nujnHpe eju^Te ne nun nn^peTH
jum-^m^ioc &.noK gioooT oit ei^ooujT enenTis. n^ir\oe -xooq <xe eiuj^neTes.o-
ceTVi^e noTiyoTrujo'y hjs.i dai ne otoï n;s.i eï^^nTjueT^çitte'\i^e. eT&e pco
&.icnoT<&&.7€ eTp^-xui epuiTn ngen rots efioXçjn nenp^ic junenenoT eTOT^^fi
is.nd>. jua^ee^ïoc2 em 5 n$ju neTn^ujeiJue4 emscou nneq^peTH. nicTeire n&.i to
neciiH-y uijut.w itoTTe se ^qujione uoT^nToonsoc nfippe $n Te«.(x?e)- (-verso-)
ue^ giocTe eTpe ue^Hpion ei nceoTiog HJûJu^q nqcô^nuj JLiiL».ooy o^xi neqjud.
niycone ctqj ns^ie. d>.qujoone on noTptojue junpot^HTHc gn Tenuenee*. H©e
juneneicoT eTOT^ôvfc isrià. ujenovTe. ne« c^p ïit^ neneitoT ctott^^ aaris. uje-
noTTe OTroon npioq evqô.norÇ^ne 5 e-xju ngrnepeTHc6 j^qTpe nRdv£ OTion npooq
à.qojuenq eT&e Tnatp&.noAJM&. nTjs.q0.dvC a». neneicoT o^oiaiq ^njv ju*ve^d..ioc7 Tpe
nn^vg oTton nptoq ^qoojun nTecg^jue junopim a/trco n^Tuj^'y eT&e Tecn^piv-
nojuïdv n&oTe npoc eTim^o-yen^ ng^& hhtii e&OiV puj^n nsoeic p gnd.q.
^cujtone se jujuoi woTr^o(oy mio)r c^pà.nnon nieAd^icToc ^ n^eiu>T oireg-
«vgne nôki se twotîi tirai n^k umiKOiri nA^non jujuocy jun £en nom noem

choses résumées de ce que j'ai vu de mes yeux pour la gloire de Dieu : c'est
une grande merveille que la hauteur des vertus de ce juste, et moi-même re-
gardant ce que Paul a dit : « Si j'évangélise, ce n'est pas pour ma gloire, et
malheur à moi, si je n'évangélise pas, » à cause de cela, je me suis efforcé
pour vous dire quelques-unes des actions de notre père saint apa Matthieu,
car qui pourra savoir la perfection de ses vertus? Croyez-moi, ô frères qui
aimez Dieu, il a été un Antoine nouveau dans notre génération, de telle sorte
que les bêtes sauvages venaient habiter avec lui, qu'il les nourrissait dans son
habitation au désert. Il a été aussi un homme prophète dans notre génération
à la manière de notre père saint apa Schenoudi; car comme notre père saint
apa Schenoudi ouvrit la bouche, donna sentence au serviteur et fit que la terre
s'entr'ouvrit8 et l'engloutît à cause de l'iniquité qu'il avait commise, notre père
apa Matthieu aussi fit que la terre s'entr'ouvrit, engloutît la femme courtisane
et indigne à cause de son iniquité abominable ainsi que nous vous le dévoi-
lerons, s'il plaît au Seigneur. Il m'arriva un jour, à moi, le minime Sarapiôn,
que mon père m'ordonna, disant : « Lève-toi, prends avec toi ce petit vase

1. Lisez : ecyecoy. — 2. Lisez : x10.TO0.10c. — 3. Lisez : enei^H. — 4. Lisez : ne eTrtè.ujejAie. —
5. Lisez : *.q*.ncKÇ*.me. — 6. Lisez : n^mTHpeTHC. — 7. Lisez : xt*.'r-&*.ioc. — 8. Mot à mot : Ouvrit
sa bouche.
loading ...