Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 724
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0252
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
724

E. AMÉLINEAU

uoeiK *>.qTd>.à.q jL*.nptoju.e jlih ueTiuuiJLtJvq ^t^j cjutcy HTooTq juineitcicoT ^tt-

£»ook e£>o*\oïTOOTq £en oTespHUH. npooju.e ïvrep.....Te.....q-xio e.....

.....(cgi)jme ju.netrr^qiytone ju.ju.oq jum neu};v2se utô,. neneiiOT ô^n^ ji*.d.eeoc 1

•xocy ues.q eTjmneq'xi mieitoTÊi itrooTq ^XXx eujoone goiXoc2 kuô,.^- à.^iiH
ne^iv.q oTeit poojue o\^thr eqep X.Pïiv 3 nt^csoth juloùhoîi 4 ^siok pto ït^nà.sM
aai o_*k t'^oope^ jume^c. TecojJLie •i.e irrepeceme eojp^s ii^eti kottï noem jutu

geu rots ufnme ôwcs'me junecHT enen&ïp5 iiT(u}o)ju.(Te) itères (viKepe^).....

.....(-jute1-) a). . . nexôwc juinec^ï cy ne nèvi. ne-x^q n^c ose n^uTUic

jutne ncoii eume 2ie 110.1 jutnecHT epoq ^q^" mioem cxioq OTJUtuT^TcooTii.
ujoopn -2k.e uineqp^cTe es. nujHpe ujhjul ujto enujoone ôvTco jumgoTm kujojlaiit
uooo^ nujHpe ujiijui jultou juumoq k^Tis. iitoouj jumnoTTe HT^qujione jutjuioq.

neqeitOT ^e ^q~^ epoq sun^uje jmnXooju.^tMOH jumTujOAATe ns'i's imepe»......

juumoq.....n^ei(o)t) fà.)ità. ju.^(-e-eoc6 eï)jute -se uj^pe nujHpe koti smoy ^vto

■se ujojliiit itoocy aj&.q&.dt'Y equjoone k^tô^ ittoûuj ïiTujojuLTe n&i'x. nnepeà.
ivTiyqT^^q enecHT en£i\p ^"W^ Jiineqoirtouj er^juios eng^li otfcdu^ 7 e!ho\

à ceux qui l'accompagnaient, ils reçurent la bénédiction de notre père, ils s'en

allèrent en paix. Mais quand l'homme................. ..............

il dit à sa femme ce qui lui était arrivé, et les paroles que notre père apa
.Matthieu lui avait dites, lorsqu'il n'avait pas reçu de lui les pièces d'or : « Mais
certainement, dit-il, si tu fais des aumônes, il y a des hommes près de toi qui
ont besoin d'aumône; seulement, moi-même, je ne (les) prendrai pas pour le
don du Christ8. » Mais la femme, lorsqu'elle eut tiré les quelques petits pains
et les quelques petites dattes, elle trouva, au fond de la corbeille, les trois

mains de cire.......................elle dit à son mari : « Qu'est ceci? »

Il lui dit : « Sans doute le frère ne savait pas que ces choses étaient au fond, et
il a mis les pains par-dessus par ignorance. » Mais le lendemain matin le petit
enfant se coucha malade, et en l'espace de trois jours le petit enfant se reposa
selon l'ordre que Dieu lui avait donné. Mais son père lui donna la moitié de

la toile à franges et les trois pelotons de bandelettes......................

mon père apa Matthieu sut que le petit enfant était mort et qu'il avait passé
trois jours étant malade, selon l'ordre signifié par les trois mains de cire qu'il

i. Lisez : jul*.to^ioc. — 2. Lisez : ^o'Atuc. — 3. Lisez : <^pei*.. — 4. Lisez : juonon. — 5. Lisez :
ejuuiinp. — 6. Lisez : ulô.t-»ô.ioc. — 7. Lisez : gn oto's'Cong. — 8. C'est-à-dire : Qui appartient au
Christ.
loading ...