Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 765
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0293
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DE LA VIE DE PAUL DE TAMOUEH

765

gen Kepioute enuuue nc^ oe» urne uTudkdv'y ukioui^ 1 eirciooTrn2 ^u^me u^eu

AïCTHC 3 OJUl nTOO^ a^TT^J nueCKCTC «TOOTU 1 UT^ueujUOTO3LX UTOOTO-y

enoiio_. \to) UTepnep n&o'X eueTS'i^ e*2t« otu^ euptojuie eqc^u^o eqnrra
cêoX cm oireià. -i.e ;Mi£>&"\eq e&o'A.. ne-x^q niai oîc kôv^t eÊo'<A£jui nfsu\

iv\"\dw eTCTviyj^MÊioK enTocy TeTnuj^iue jutneum.^ nujuHone wttc eooim ose
e^ecnH'X' ncxe neReiuvr rse tXJLî.o-y n*».i en'smh iaaaoh ^ necooue &^ujt mtcmi^ot
€ttoto3U} eoooTe£> aajuloi à."\.2V.*». ^ nuovTe îifoeim t^\^rT^h eiie^ra. ^h-xhotê
•xe mu ne nenpaai. ne-x^q umi ose nx-îrTVe ne nn^p*wU 6 èkirio &.ndtK OTpui
i,\nu,\ oui rtmij Koeic. «xe e^enmA îiTcpicoiTfiA eu^i ^uuT^pTep eT&e

-se ô^qT^OT^ np^u en^escoT imn neq-^\i*.e. ne^se ncTAVo.^'y (-q-> nsa ou 'se

TOÛOTU OTfô^K UC001 TiVXITK hj^pOq ^■UJS.'y CpOK CKep ootc. ^u^k

*.ïjuiooaje neuioq ou n^xm THpq ^iep nuj^pen eiiooo^' xiu nimeo cïiiv'y
eNjuLOOUje necs^i n^q ^un^Turnoo 7 enxi^ eTaxtA^y. ne-x^q oîMnfs. &,iin(*)£
enuieo^ uj^ju.€UT eno^ooy en«.oouje ojul trafic nfsM HAq ou •xjLin^Tnntoo 9

heure hier, moi avec d'autres hommes cherchant de la pierre afin que nous en
fissions de la chaux pour un bain, nous avons trouvé des voleurs dans la
montagne, ils nous ont enlevé nos instruments de nos mains, à peine avons-
nous pu nous sauver vivants de leurs mains. Et lorsque nous fûmes hors de
leurs mains, nous vînmes sur un grand homme, qui était attaché, jeté clans
une vallée, et nous, nous le déliâmes. Il nous dit : Laissez-moi en ce lieu ;
mais, si vous allez vers la montagne, vous trouverez ce lieu d'habitation,
appelez en disant : Ezéchiel ton père a dit : \ iens à moi au désert, car les
voleurs m'ont dépouillé, ils m'ont lié voulant me tuer, mais le Seigneur a
sauvé mon âme de leurs mains. Nous lui demandâmes : Quel est ton nom?
Il nous dit : Paul, c'est mon nom, et je suis originaire de Tamma dans le
nome de Koeis. » Mais moi, Ezéchiel, lorsque j'entendis ces paroles, je fus
troublé, parce qu'il avait prononcé le nom de mon père et de son village.
Celui-là me dit : « Lève-toi, suis-moi, afin que je te conduise vers lui, car je
vois que tu es plein de crainte. » Mais moi, je marchai avec lui dans tout le
désert, je fis le premier jour et le second, pendant que nous marchions. Je lui
dis: « Nous ne sommes pas encore arrivés à ce lieu? » Il me dit: « Non. «
Nous atteignîmes le troisième jour, marchant dans le désert ; je lui dis de

i. Lisez : itROiti*.. — 2. Lisez : eOTCiooTri. — 3. Lisez : Ahcthc. — 4. Lisez : aao^ic. — 5. Lisez :
c^ckihA. — 6. Lisez : n*^p*.ii. — 7. Lisez : se «nwnnwo. — 8. Lisez : ■se xine. — q. Lisez : se

iUKOO.
loading ...