Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 778
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0306
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
77^

E. AMÉL1NEAU

neToir^^fi ^niv c^uloth'X ex ^qoTrw^ ou nTOoy UK;v\^juLom ^ttioottii nari
jumT^qTe aaaaoh^d^oc eTOT^^fc h^ckithc ' j^tcï uj^poq à.vndwp^Rà^Vei juuuioq
eTpequjono'y epoq. WToq *^e àvqujono'y epoq <g\\ otho^ up^uje eTTRomcoNi**2
otoc (ijHpe ^Trujome oiv TeqoTnoTdvKH 5 eT&e rs.e on it.w hotte ocooy «e eTujme
ucis, noTcsivi îiueTvyT^H \omoii ^qT^jmio noT$"KOTTï m*<\ uf^Ajt.o'Y e/rpe
HecuH-y ep £ioîî epoc ^too uepe tkotti ïi<?^ajtoT'\e jlih uecujHpe UTOOTO-y
ïtotùÊi \uslx. umucx ita>.i ^ Ke^-o*y ucok utc n/rocy UTj<Kmôvaj ei u^q ^ nneT-
oirjk\fi «jono'y epoq o toc ujHpe juuLtepiT e^KOincom^ 1 wotwt, ^cujcone •à.e
iic^ h^ï «s. cpHmopïoc ' nemcKonoc HTno*\sc k^ic um ^ti<^ ï^kcoii neq-

u\eHTHe ^qcoiTju. eneqcoeïT juin n*. Teqno'X.ic ^q^?V.e ^qes enecHT eRd/A^JULCjou
eT&e ^st" «epe ottiioi? utjtkôvC uiui>\'j eq^ £îce r^q enegovo jumcuJO'y ltu
(sic exit).

V

(-recto-).....ktcj. . .Tîie en^m mtiy'\H'\ t'^t'ii n^o^i eqojui nujjuuu.o nTe

ncÇ*^6 "xi jul . . . ht ii^q iit\-^ hô.r JutneiKOTï hj^cmor 7 mie£ h^osiTq enecHT

Néklône apprirent que le saint apa Samuel était venu habiter la montagne de
Qalamoun; quatorze moines saints, ascètes, se levèrent, ils allèrent vers lui et le
prièrent de les recevoir. Mais lui, il les reçut avec joie dans une communauté
comme des enfants; ils furent sous sa puissance, car c'était des hommes pieux,
cherchant le salut de leurs âmes. Du reste, il leur fit une petite saline, afin que
les frères y travaillassent, et la petite chamelle avec ses petits les aidait en tout
travail. En suite de cela, cinq frères de la montagne de Takinasch vinrent à lui
et le saint les reçut comme des enfants bien-aimés, dans une même commu-
nauté. Il arriva après cela que l'évêque de Kaïs, apa Grégoire, avec Jacob, son
disciple, apprit sa renommée ainsi que les habitants de sa ville ; il monta sur
une barque, descendit à Qalamoun, parce qu'il avait une grande douleur qui
le faisait grandement souffrir le jour et la nuit.....(sic exit).

V

.......... en ma maison, afin que tu pries pour mon mari qui est à

l'étranger, afin que le Seigneur lui..........et je te donnerai ce petit vase

t. Lisez : ii^ckkthc. — _>. Lisez : eoiFKOiiiwtu^. — 3. Lisez : TeqgrnoTe^H. — 4. Lisez : cotkoi-
ncotii*,. — 5. Lisez : ^pjtropioc. — 6. Lisez : «Te cÇ^-. — 7. Lisez : n^r'ceiort.
loading ...