Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 784
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0312
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
784

E. AMÉLINEAU

evîioK ^■tt*.t(oTr)«ocq £tt tt.....juLOcy.....peq.....(sic exit).

IX

CTCoTTooit ^ô.îpe neuT^qRWT «TecKimH3 noe ttôwkp^OjVM. iiT^qujoon epoq
unnoTTe 3ul\\ îieq^ctcte'\oc. îi^ïô^tk oo cô>.a*.oth'X "xe SvKkco HTeKAjrT^h
ueKCHH'Y ^kcsiok e&oTV. utïito7v.h4 uLne-y^ctceÀiott -se axn ^osatH ettôv^^c eT^s
•xck^c cpe otôv rw ïrreqv|rir>çh îiequjfifip. Teno^ irxoejc ujoon hjjuul^k
è^iTeï5 KeiyjLs.oTîi no ooy vie ujaaiTe ivxoeïc tgme kccok nq^ aatou ïi^k
ucKo^ice ^too ïtq'XïTR eTeqxtîiTppo «toh Tire kxtoj rwVKpououuA. imeTOT*.\Î!
THpo-Y ô^Tto nq^ HSvR »n\cèkeon eTjmne rn^y epocy a*.ne juL^^-xe

coTxto-y axnots'àJXe eojpôa csaji it^ht ïtnpooiuie (ne)nTjv ntioTTe cÊTOiTo-y
ii«£tuc uineqp^ïi eTOTT^^ê ^trio eTCJjt^jut^^T ô,ttu) n^OTtog gît nejm^ nujtone
neïXHAx itTne (-pw-) iul».*. utô, niAKôvo_ ïioj^t itiot aiîi tTVhith 6 xxn n*vUj ^go**..

es-tu triste et pourquoi pleures-tu ? voici que Hatré, celui vers lequel tu as
envoj'é, est mort. Aie confiance et courage, je le ressusciterai.....» (sic exit).

IX

.....tous les commandements de l'Evangile. Salut, confesseur de tous les

dogmes orthodoxes ! Salut, toi qui as bâti la tente, comme Abraham, qui
reçut Dieu et ses anges! Tu es heureux, ô Samuel, car tu as livré ton âme
pour tes frères, tu as rempli le précepte de l'Evangile qui dit : Il n'y a pas de
plus grande charité que si quelqu'un livre son âme pour ses amis. Maintenant
donc, le Seigneur soit avec toi : huit jours (s'écouleront) encore avant que le
Seigneur te visite, te repose de tes souffrances et te prenne en son nrvaume,
qui est aux cieux, avant que tu reçoives l'héritage de tous les saints et qu'il te
donne les biens que l'œil n'a point vus, l'oreille point entendus, et n'est point
venu au cœur de l'homme ce que Dieu a préparé pour ceux qui aiment son
nom saint et béni ; avant que tu habites dans les lieux de séjour de la Jérusa-
lem céleste, d'où la douleur s'est enfuie, le deuil et les soupirs. Aie confiance.

i. Lisez : nertToAit. —■ 2. Lisez : n^ojuioAocHTHC. — 3. Lisez : irrecKHitK. — 4. Lisez : irrerrro?v.h.
— 5. Lisez : cti. — 6. Lisez : tAitiih.
loading ...