Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 786
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0314
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
786

E. AMÉLINEAU

U£HT it^Y CgOTU 6TAl.ilTpeqUJAl.llje UOTTC aau t^crhcïc eTpeTAAOTU C&oA
HOHTOy eq-2£u> AAAAOC ÇMl OTp^Uje 2£KT(OTK 1 -i^e THpTîl tO îl^UJHpe utootu

ne ueujHpe AinepHT kô^tô, e^e nices.^R uta. imovTe pHT AiAAoq uèwfsp^o^aa utootu
OTtypot? euôvHOTrq UTe nuoTTe eTCTit^ Rivpnoc AAnuoTTe nuje union (-pnfi-) op\!
oaa neiKOVi ur^o eqRiwcy n&i ut^ niioTTe ^ç^pï^e AiAioq um aau ueTiiH'Y
aauuccoi nôvï ut^io TmoiAinH2 epoq gu gn nos" ugice ujà. eojp^i enAicy ou o eu
cHiue eu^ujcocy eu Tda^çiAxAciOci^ un&^p&^poc etre^tjopj^e aaaaoi eneicô. aau
n^i. utcotu ne n^gice Aincsoeic nTcoTn ne n^ujoTrujo'y ^tco n^n"\oAA çaa
n-xoeic Xomo» eTeTUAAHU e&oX oaa neuT^îTc^fie thttîi epoq n&.i ht*>-
TeTuiiôOf epoq h^ht eiujoon uhtu ututioc. ^uor oviA^R^psoc \îior gn neceueà.
eTUH'y. ujcone eTeTuiAnn e£so\ gn neeuTo'XH THpo-y AAneT^ctcieiVion n^ï ou
UT^TeTeu-xoRO'Y e£>o"\ epe noir*. noT\ ruit AAneToiTOTcoq ou ot^ôoth uTe
mioTTe AAnpn^Tô.TV.^'X.eï nneTuepH'Y OTT'xe AAnpnpo-^.i'^.o'Y nueTuepH'y OT^e
AAnposï &o\ nueTnepH-y d.TV.TV^ neTepe noTis. noTJs. eipe AAiAoq ^tco eq^um
(-pue-) AiAAoq e&oTV gn neuTo\H wnstoTTe AAd.peq'*.ï^R(.oueï3 AAiAoq eneT-

leur entendement. II fortifia leur cœur dans la vie religieuse et l'ascèse, afin
qu'ils persévérassent, leur disant avec joie : « Vous tous, mes enfants, vous
êtes les fils de la promesse, comme Isaac que Dieu promit à Abraham ; vous
êtes une bonne semence de Dieu et donnez à Dieu des fruits au centuple sur
cette petite terre grasse que Dieu m'a accordée, à moi et à ceux qui viendront
après moi, celle où j'ai enduré de grandes souffrances capables de me donner
la mort4, de nombreux coups d'épée5, l'esclavage des barbares qui m'exilaient
de lieu en lieu. Vous êtes ma souffrance pour le Seigneur, vous êtes ma gloire et
ma couronne dans le Seigneur. Du reste, demeurez fermes en ce que je vous
ai enseigné, en ce que vous avez vu en moi qui suis votre modèle. Je suis bien-
heureux, moi, dans les générations futures6. Soyez fermes en (l'observance
de) tous les commandements de l'Evangile, accomplissez-les; que chacun édifie
son voisin dans la charité de Dieu. Ne vous calomniez pas les uns les autres,
ne vous trahissez pas les uns les autres, ne mentez pas les uns aux autres ;
mais ce que chacun fait et accomplit dans les commandements de Dieu, qu'il

1. Lisez : ne itTCom. — 2. Lisez : itT^i^TrnoJUieiite. — 3. Lisez : JU.is.peq'îxiô.KOriei. — 4. Mot à mot :

Ces grandes souffrances jusqu'à la mort. -— 5. .Mot à mot : Des épées nombreuses. ■— 6. Mot à mot :
Dans les générations qui viendront.
loading ...