Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 795
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0323
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
APPENDICE

J'ai rejeté à la fin de ce mémoire quelques passages de vies de moines ou de
cénobites qui, pour une raison ou pour une autre, ne m'ont pas paru devoir
être placés parmi ceux qui précèdent. Je les ai rangés sous trois chefs princi-
paux. Le premier contient un fragment de la grande vie de Pakhôme qui a
déjà été publié par Mingarelli dans ses sEgyptiorum codicum Relliquiœ1 et
ici môme, un fragment numéroté i par inadvertance2; le second contient un
minime fragment de la môme vie sans doute, que je ne connaissais pas au
moment où j'ai écrit le mémoire précédent, ou pourparler avec franchise, que
j'avais vu, mais dont j'avais complètement oublié l'existence ; le troisième
comprend dix-huit fragments très mutilés de vies de moines ou de cénobites
que je n'ai pu identifier parce que je n'y ai pas trouvé un détail, un seul détail
qui me mît sur la voie de l'œuvre à laquelle ils appartenaient. Je vais faire
connaître brièvement chacun de ces fragments.

I. — FRAGMENT DE LA VIE DE PAKHOME

Ce fragment, je viens de le dire, a été publié par Mingarelli et ici même;
si je le publie à nouveau, presque avec la même traduction que plus haut,
c'est qu'il contient d'assez nombreuses variantes, et j'ai cru bon de le reproduire
tout entier, afin que le lecteur puisse juger par lui-même quelles grandes libertés
un copiste copte prenait avec son modèle. Ce fragment contient à la fin l'his-
toire du frère que la maladie avait réduit à un tel état de maigreur qu'il n'avait
plus que les os et la peau; il présente une variante intéressante sur les mets
que demandait ce frère et que les infirmiers lui refusaient parce que ce n'était
pas la coutume: il l'appelle un chevreau, pendant que l'autre fragment use du

1. Mingarelli, /Egyptiorum codicum Relliquiœ Vénetiis in Bibliotheca Nanianà asservatœ, p. ccxxi-

ccliv.

2. Voyez plus haut, p. 521.

100
loading ...