Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 814
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0342
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
8i4

E. AMÉLINEAU

js. neToeiuj ju.n<&.io<7AAOC 1 crème jun^TCîT'xnoK ôA'Aô. KAAcycyT JuneKcoojLfi.^
juuu.(h)n€ ^oopic gH^ejutum ^ïtu neKiio'XHTïà.2 axn îickôvCKhcïc eTeneipe

SULMXOOy i\K-^ ujine AAri'Xiô.fîO'Xoc JUIK ïieq^^JAJKjOU dmOK gUiOOT -^HATpe

Teuv^r^çH ujcone p&.QTM t«s. jojm^pTTrpoc xiu u^nocTo'Xoc utïi îienpoqjHTHe
esc qhhtc ^i^iog eneKcoiAAdw une ctoi AAnjutoy ujoone giuiioq u}ô>. eneg rumes.

u^p €TOTU^K00 JUtnCKCCOXiev ÏIgHTCJ ^îl^KU} UOTJUtHHttie Hd^UeXoC (eTjKOOTe

poq3 (e-r)poeic epoq jvr(co ej-TTôuVs'o ïiot(oîi) xuax ctîih^'Y ep)ô/rq. n\s «xe
nxepe nccoTHp osooy nis.q ^q^ n^q UTeipmiH ^qfctOR e£oÀgyTOOTq. mior *à.e
•^.^•i. neqâJidw^TTHc+ nc2£ô.i u^q se m^Kii^-y ecy n&eicoT es. . . cop** eficû\
«ïo.....oTnto3' e»^np(H)Te. HToq **.e d^q-xto ep(oi) (sic exit).

II

(-pue-) eTpeTTiinooTc> efio'Xgeît khju.€ THpq ujà. £p^s errn('y)'\h uccy^u
eqeT^^picTcy xinuorTe juïi neqeicoT ^ttoo eqeTei6 A*.n<\.^oc eTperu)<\.H'\ eawq
eqT^to non coovh «Te upp^tÇH eTcr^&ft TeqenicTo'X.H eoueg jumcTHc7

que le temps de la persécution était passé avant qu'on ne t'enfantât, mais tu as
fait mourir chaque jour ton corps sans gouverneur par tes services et les
ascèses que tu fais, et tu as fait honte au diable et à tous ses démons, moi aussi,
je ferai que ton âme soit près de celle des martyrs, des apôtres et des prophètes.
Voici que j'ai touché ton corps; que jamais l'odeur de la mort ne soit en lui,
car le lieu où l'on placera ton corps, j'y placerai une foule d'anges tout autour
cle lui, veillant sur lui et guérissant tous ceux qui viendront vers lui. » Et lors-
que le Sauveur lui eut dit ces choses, il lui donna la paix, il le quitta. Et moi,

David, son disciple, je lui dis : « Qu'as-tu vu, ô mon père.....un grand

moment? » Mais lui, il me dit (sic exit).

II

. . afin qu'ils l'envoyassent dans toute l'Egypte jusqu'à la porte de Souan,
rendant grâces à Dieu et à son père, et demandant au peuple de prier pour lui,
proférant des connaissances des Ecritures-Saintes dans sa lettre remplie de

i. Lisez : juii-^ico^xioc. — 2. Lisez : rtecnoAi-rei*.. •— 3. Lisez : eiwtoTe epoq. — 4. Lisez : neq-
jliô^hthc. — 5. Cod. 12913, f° 57. — 6. Lisez : eq^iTO. — 7. Lisez : juthctic.
loading ...