Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 815
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0343
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DIVERS DE VIES DE MOINES

8i;

n^i .................... lire KHwe exTTôwôwC ïii\u eÊo»V.^iTOOTq ii^n*»

^eotÇi'Xoc nenicKonoc. gu negocy eTAS-Aix-y nepe hoo^uuhc o n^p^ienscuonoe
gn KoocT^u-^-noTno'Xïc 1 OTpoiAie n. . . nnoTTe iiotXocmaioc eqAieg aiihcthc"

os coovu g! ^pj^nH e<vqiyione uot...............(-pitc-) e^qnoTq e&o3V.gn

TAïuTAtou^^oc eTJUteg nc&oo eitôaioTq ju.Aies.Te5 d>.qcg&.i ou kot^ckhtskoii
ujx ngôktMOc ^.ïJutHTpsoc > enjut^ï os^se ovqcg^J oit eTÛe Tecg^Aie u^mimim*.
*kq(cgj*>.i on eTÊe unpAiA*.;s.o xin ngnue &qcg*kï on eTÊe neniu (dkqcgôwi) on

eTÊe ai...............n^.es.-i. Ain ueqK^TopetOAi^ Ain neqn^psornoAAà. Ain

(ne)qs'i utcootfu e£>o<\.£Ai neçptron ed^q^ooc n^q cse •a^'à. oy ne n*a eTeivxoo

AtAlOq "2£€ isT"^ UAJtAAÔ.1 U£iS.£ iVCOn ^1116 TMIHTKOTÏ KJvJ C'Js.p AinOTCUJiS'AlCOAJL

epos. crne o-y AinoTeiy^AicyoAi epo(n) [sic exit).

III

(-^1-) • ■ • g; epoq AiAi^Te UT^uenf *>.uok -^e ^i\}/^'\'\ei ^ neTAiAiis.'Y ficoA
efio<V g^o_ ucon ^t^jotc epoi geu gen chujc a>.noK <à.e uei^sio aiaaoc Ain

foi6..........de l'Egypte, qu'on nous a donnée par apa Théophile l'évêque.

En ces jours-là, Jean était archevêque à Constantinople ; c'était un homme
de Dieu, recommandable, rempli de foi, de connaissance, de charité, qui avait

été.......... qui s'était édifié (?) hors du monachisme, remplis7 de bonne

instruction grandement; il écrivit encore une lettre ascétique au saint Démé-
trius sur l'amour du désert; il écrivit encore sur la femme chananéenne ; il
écrivit encore sur les riches et les pauvres; il écrivit encore sur l'esprit; il écri-
vit encore sur..........de David et ses justices et ses péchés, et son érection

de la chute, lui ayant dit : « David, qu'est-ce que tu dis, en disant : Ils ont com-
battu contre moi une foule de fois depuis mon enfance, et ils n'ont pu prévaloir
contre moi? Pourquoi n'ont-ils pas pu prévaloir contre toi ? » (sic exit).

III

.....lui seulement afin que je voie. Et moi, je récitai un psaume, et ceux-
ci disparurent souventes fois, ils m'ont frappé de coups, mais moi, je disais :

i, Eisez : KloitCTd.rrrsno'ynoAic. — 2. Lisez : julitictic. — 3. Lisez : exx^te. — 4. Lisez : -^HAiH-rpioc.

— 5. Cod. 129ri, f° 58. — 6. C'est-à-dire : Une lettre où il y avait des phrases qui témoignaient de la
eonnaissance des Ecritures. — 7. Ce passage doit se rapporter à quelque mot qui se trouvait dans la
lacune.
loading ...