Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 819
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0347
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DIVERS DE VIES DE MOINES

eooTii oà. oiregcoi cukotk ut€Tujh €ïtc cm Tenpco e$Te nujoox*. k^t;\ ef
UTj^Tp juurrpe xinxi n&i MenTd.'yT^çKîq nctoxia^. TeicjuiH t^. neTJuuu.^'y

TecTpeqTôvTOc1 juin n^nocTOÀoc -se juin. . .Te nc^p(^).....(-ulh-) Ju*/\icTd,

cja». nTpequ^Y CAAAAHHuje enT^q^Ae hç^oto ec^p^ï e-xiA nTocy eTe n^i ne se
gsjt nTpeTcojoT^ e^oTit epoq n&i nectiH'y oitajl nosoeic «T^q^Àe encxice
enegoiro gw titoAtti^ 2 «Tne. ^too neqKto n^-y eop^i «JULHHHe ngeu epHT
x«.jui^k^pioii £jui n^stoit €Tï\h,y eTujôvn'stoK eAo\o^xi nci&.i(oit n^i JunepHT

UTerÇiXocotÇiJv. npoc oe UT^TepHT îieqTXiuto -^.e.....y ! «se OTnpo^ocic t(c)

t<3"i uge efso<V(oâj.) neTepuT h-2>.h c^p neos^q ^TeTiioTU) eTeTit*j aiiaojtii
MivH^eeiui^ «.n^oeic ottk eaecTeï ' hhth jumeiu^'y e^pto htmi&c-

TpocÇH imeg&HV€ eTHn enK\^ oTTtâvp^ctrte'\ï^ c^p Te txi «Te neiiciOTHp
eqoireg^ c^çme mien:Tavir*/\€ eopô.i ensice n-^uiiue otctuijvCï^; HTcxe-
nencop eTe juuiTpeTei enecHT eqi smeTou neTHs eTe uinôveoc nc^pKfROît Te
(sic exit).

soixante ans à l'écart d'eux, sans entrer sous un toit pour dormir la nuit, soit
pendant l'hiver, soit pendant l'été, comme nous l'ont témoigné ceux qui l'ont
vu vivant6. Cette parole, celui-là l'a prononcée avec l'Apôtre..........sur-
tout lorsqu'il vit les foules, il monta encore plus sur la montagne, c'est-à-dire
lorsque les frères se furent rassemblés près de lui de par le Seigneur, il s'éleva
davantage vers les hauteurs par l'ascèse céleste. Et chaque jour, il leur faisait
d'heureuses promesses pour la vie future, s'ils accomplissaient en ce monde
la promesse de philosophie selon la manière qu'ils avaient promise; et il les
informait que c'est une trahison de s'écarter7 hors de leur promesse, « car déjà,
disait-il, vous vous êtes faits8 anathème pour le Seigneur; il ne vous est plus
permis à partir de cette heure de vous servir de la conduite des œuvres qui
appartiennent à la terre9; car c'est le précepte de notre Sauveur qui ordonne
à ceux qui sont ainsi montés dans les hauteurs par la signification du toit, de
ne pas descendre pour prendre les choses qui sont dans leur maison, c'est-à-
dire les passions charnelles » (sic exit).

i. Phrase incorrecte. Il faudrait sans doute tciciaii neTAixxa,y TpeqT^-voc. — -'. Eisez : nno'AiTeii..
— 3. Eisez sans doute : -\c epoo-y. — 4. Lisez : e^ecTi. — 5. Lisez : tchajl*-ci*-. — 0. Mot à mot : Ceux
qui Font pris dans le corps. — 7. Mot à mot: De tomber hors de. — 8. .Mot à mot : Car déjà, disait-il,
vous avez cessé vous donnant anathème au Seigneur. — 9. C'est-à-dire : de mener une vie qui té-
moignerait que vous appartiendriez à la terre.

10}
loading ...