Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 822
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0350
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
822

E. AMÉLINEAU

nq-xooc ïiKeov& ose Tcoomi n^gjutooc unii& utjs. njvi Kd^q e&o<\. eqcooim
HToq ose eqcjtAH o*y xtn ngH*Y.....(sic exit).

VIII

(-recto-) ujeepe1 ..... ncoTe .....t\ eÊo'Xgn neqk^<V ng^£ ncon eT&e

•2te «ne smegoiTe £7AtajL\y e\ ^asl noviouj JuneTOTrcofiTe juixiocy n^q eT^a/y
g^uoooq OTf^e xinqp g^n^q e^Ai n&y ^r jumeTCimnie née on ctc jmnqTcoT iijht

ecxn newooTe eiiTJvqK^^q K^(gjH'Y At.Ai.oo'Y is.qnes.^'y.....goeme gn.....js.^

itôvTuj^Y.....enx«.&. nats......gome.....nei.....t...................

n.....-s.....ne.....gx*. nuj.....Toy em.....\oc étui.....u}^n-2sooc

•se..... ojà.^to'Y eÊoC\)..... ncwm em.....on imos" xin^gjpe ctc xin

neTcoTn epoq eTn;\<x>qi€<\.eï jut.....pe................................

(-verso-)...........e.....iio\ gjoo.....petroson.....g_ Ain^gpe.....

nmcTeve.....npcojme ^e nco.... jutnctoju.^ ne m. . . »>.gjpe ctc n^i ne eqi

xtMJL&y ngH(Tq) Junx*.e'\oc h ma.....epe nei.....ovt gn.................

eeitmoc Ain oirre'XionHc efio'X'se gw *.n epoq ae ;s.qp no&e ^Wô. junqctOTJUt on

autre : Lève-toi, assieds-toi dans le lieu que celui-ci a laissé, » sachant ce qu'il
établissait et le profit.....(sic exit).

VIII

..........de ses yeux souventes fois, parce que ces autres vêtements ne

venaient pas de la volonté de celui qui les préparait pour lui et il ne se complut

pas sur la couleur de leur.....(?), comme encore il ne fut pas persuadé sur

ces autres dont il s'était dépouillé2....................................

.............................................. la grande nourriture

la plus exquise de toutes \ qui sera utile........■.......................

c'est-à-dire enlever du corps4 le membre...............................

........................païen avec un publicain, parce qu'il ne lui suffit

i. Cod. 12913. f° 71. — 2. Mot à mot: Dont il s'était mis à nu. — 3. Mot à mot : Que n'est point plus
exquise qu'elle. — 4. Ce mot ne se trouve pas dans le texte; mais les lignes lacuneuses qui précèdent
contiennent un mot COJJU.&. qui signifie bien le corps ; c'est pourquoi je me suis cru autorisé à le faire
entrer ici dans ma traduction.
loading ...