Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: XXXIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0038
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'AHYDOS

XXXIH

nifeste qu'ils ont témoignée d'une manière qui n'est que trop éclalante.
,)c connais, comme tous les égyptologues, les grands ouvrages qu'on a
publiés sur les monuments de l'art égyptien : je dois dire qu'il est bien
rare de trouver, même chez ceux qui ont été faits avec le plus de soin,
des reproductions qui donnent une idée tant soit peu éloignée des ta-
bleaux que nous offrent les monuments de l'Egypte : tout y est fait d'a-
près une manière uniforme, si bien que les critiques d'art, en voyant les
publications donf je parle, ont pu, avec une apparente justice, rendre
lejugementqui condamnait l'Egypte à une perpétuelle immobilité dans
ses arts, comme d'aillé urs dans toute sa civilisation et dans tous ses
dogmes. Ce jugement qu'on résumait dans ces mots dédaigneux :
L'immuable Egypte est aussi faux pour la civilisation industrielle que
pour les doctrines morales, pour les arts que pour les sciences. Il est
antiphilosophique, partant antiscientifique et antihistorique au premier
chef : l'Egypte ne pouvait pas rester immuable, elle devait au contraire
progresser. Elle n'a pas failli à sa tâche et l'histoire est là pour montrer
à qui veut comprendre qu'elle n'est pas restée immobile et qu'elle a
progressé de tous les côtés. Pour toutes ses raisons je diviserai donc ce
mémoire en deux grandes parties, d'abord les fouilles qui ont rapporta
des époques connues, puis celles qui, au contraire, ont donné des do-
cuments sur une époque encore inconnue, quelque avis que l'on doive
adopter sur l'antiquité de cette époque. Je subdiviserai chacune de ces
deux parties selon les besoins de mon travail. Dans la seconde partie,
je ferai d'abord la description des fouilles et des découvertes, puis je
décrirai les objets qui permettront de faire l'histoire de cette époque
autant que me le rendront possible les monuments que j'aurai présen-
tés au lecteur.

6
loading ...