Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0052
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDÔS 13

Je lis encore ouvrir à l'est el au nord du tombeau de Mesmin trois
autres puits avec l'espérance d'y trouver quelques monuments intéres-
sants, si quelque chose avait échappé aux dévastateurs. Mais ils ne don-
nèrent absolument rien. L'un d'eux même n'avait été qu'une simple
amorce de puits. Les ouvriers en creusant ont trouvé à une profondeur
d'environ six mètres un gros bloc de pierre qu'ils n'ont pu retirer; ils
ont.pris alors le parti de le faire éclater et ont allumé du feu par-dessous.
Soit que le feu n'ait pas été assez violent, soit que la pierre ait été trop
dure, le bloc a résisté, et les ouvriers n'ont pu continuer leur travail :
ils ont abandonné le puits en y laissant encore des charbons à demi-
consumés, qui ont été retrouvés au moment où mes fouilleurs sont
arrivés à la profondeur voulue. Il n'y avait aucune chambre d'excavée,
ni même de tentative d'excavation, parce qu'on n'était pas arrivé à la
profondeur nécessaire, et cependant déjà sur ces quatre côtés on avait
construit les murailles en briques devant prévenir les éboulements.

C'est ainsi que finirent mes fouilles préliminaires. Sauf quelques
objets qui seront décrits plus loin el les bas-reliefs échappés à la des-
truction du tombeau de Mesmin, elles n'avaient pas produit grand'
chose. Sur le moment cependant, j'avais été fort satisfait de ce succès
initial, et j'espérais bien (pue l'avenir me récompenserait plus ample-
ment de mes travaux. Un va pouvoir juger si mon espoir a été déçu.
loading ...