Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 51
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

milieu. Les voici :

Avec ces statuettes, on trouva à Rom es-Soultan
une statue en calcaire accroupie, cassée par le mi-
lieu en sens longitudinal. Les genoux et tout le
pourtour étaient couverts de textes; par malheur,
ces textes pont nécessairement très mutilés. J'ai
copié tout ce qu'on en pouvait lire. Sur le devant,
il y avait quatre lignes verticales très mutilées;

voici ce qui en reste :

sueur

I, , i (sic exit).
Sur le socle on lit deux lignes d'inégale Ion

3M 4

û-0

I I I

o<=-

I I I
I I I

ÎA

<2>-

il

ÉU

<a II
ù_D

un

V

Ht

I I I

o o

I

u

(sic)

51

•<2>-

*

/VA/VWt

1 Ohm»

Sur les côtés, l'on voit les restes de cinq lignes
horizontales dont une grande partie est tombée par suite du séjour
prolongé du monument dans le sable. Voici ce que l'on en peut lire :

0
T
II
TîT
loading ...